Caches en montagne – Briançon


France Geocaching

La semaine dernière, c’était vacances en montagne dans le Briançonnais ! Randonnées entre 2000 et 3000 mètres, bouquetins et marmottes… Voici quelques caches et photos pour vous donner envie.

Grand Glaiza 3293m

Nous avions décidé d’attaquer fort avec Gathzar sur cette cache à altitude respectable. De plus, à 2 jours de la rando, le FTF n’était théoriquement toujours pas fait… mais il est tombé juste avant, pas grave, on y va quand même bien sûr !

La première partie dans les alpages se fait rapidement puis la première montée raide est vers le col de Malrif. En haut, on admire le lac et un névé très allongé ;-)

Puis on suit les crêtes jusqu’au Grand Glaiza, un des moments que je préfère, quand on suit le chemin en haut au milieu des vallées.

La montée finale est plus raide, mais au final seulement 3H30 d’effort moyen (2H pour la descente). On aura la surprise de voir des gens grimper avec leur VTT sur les épaules !!

La cache tout au sommet est vite trouvée et on profite surtout du panorama…

Cette cache permettra de loguer l’excellent Challenge Tintin au Tibet de Starless  (loguer une tradi après 1000 m de dénivelée à pied sans qu’il y ait une route plus proche – référence : les cartes OpenCycleMap sur geocaching.com), un des petits défis de cette semaine !

La Crête de Peyrolle

Une bonne série partant du bas de Briançon ou du col de Granon avec des caches de Gathzar et de Mpoup. Une croix, un fort, une crête… un point de vue sur 4 vallées en simultané, du bon géocaching ! Même si j’ai dû faire demi-tour à l’endroit de la photo car l’orage n’était pas loin.

Le Challenge des Altitudes

Un autre challenge de la semaine était de loguer et de compléter une partie des challenges des altitudes de Gathzar : le boy-scout (trouver 5 géocaches à au moins 1000m d’altitude), le randonneur (4 caches à au moins 2000) et l’apprenti-guide (4 caches à au moins 3000). Je laisse pour les alpinistes le niveau suivant (1 cache à au moins 4000) ! On peut bien sûr trouver des caches élevées sans ascension mais ce n’est pas l’esprit du challenge.

Je pars donc signer le logbook du challenge 3000, en espérant rallier juste après la cache du grand Galibier. Partant du Pont de l’Alpe, la balade est sympa dans l’alpage avec juste une première difficulté sur une cheminée avec main courante. Le Tof et son vertige, ah la la… Le Grand Lac et le lac Ponsonnière sont très mignons.

Mais après le col Ponsonnière, les conditions météo ne sont pas bonnes… Je parviens à rejoindre la cache du challenge, mais entre les rafales de vent, l’absence de visibilité et le manque de balisage (parfois sous les névés), je fais demi-tour prudemment… heureusement le GPS du smartphone reste parfaitement opérationnel pour me guider.

Logbook signé, reste encore un peu de travail pour loguer le found ;-) Encore un très bon challenge !

Grand Area 2868m

Une autre balade plus facile que prévu, arrivée au sommet après 1H30, on cherche longuement la boite dans les rochers au vu du spoiler… pardon monsieur, pardon madame… rien. On déjeune, on prend des photos, mais toujours rien… Un neurone s’active dans ma petite tête et me fait ouvrir la "boite des guides", bingo !

Lac du glacier d’Arsine

Lors du sympathique event organisé par Gathzar (un des rares vrais events à cotation terrain !), nous découvrons ce lac étonnant aux couleurs grises, issu de la fonte du glacier.  Un décor un peu lunaire et désert, merci à Sloxfox pour ces caches !

Un peu plus bas, la cache Spartacus et son point de vue…

 Sentiers des oratoires

Une petite géo-balade initiée par Mpoup qui m’a fait recontrer Abachus et Mariposa7 ! Je voyais leur pseudos sur les logbooks depuis le début de la matinée, mais les connaissant de réputation, je ne pensais pas les rattraper… Regrettant par avance de les croiser sur le retour sans savoir que c’est eux, je me mets à demander aux couples qui descendent du sommet "pardon, êtes-vous géocacheurs ?" ! Mais non, on n’est pas fou… Sans succès, j’arrive au sommet du Prorel où un couple pique-nique, ils seront tout étonnés quand je leur lance "Abachus ?" :-)

Un petit lézard qui lézardait sur un oratoire…

Dans le coin, allez visiter Briançon avec la multi-mystery de la vieille ville, et si vous revenez vers Grenoble, une des meilleures Wherigo parmi les quelques unes loguées, Amazing Meylan de Vilcanota.

Allez pour terminer, quelques petits animaux du coin… voir sur mon Flickr le reste des photos !

Bon géocaching !

Voir aussi : Géocaching vers Saint-Nazaire, Rando-caches en Franche-Comté, Rando-caching en Bourbonnais

 

Géocaching vers Saint-Nazaire


France Geocaching
"Le but est le chemin lui-même, prenez plaisir maintenant."

Salut les géocacheurs, à l’occasion de quelques jours passés vers Saint-Nazaire, j’ai pu découvrir les fabuleuses caches de géoplaceurs locaux, Les cinq. Notamment leur série connue de beaucoup, le "circuit du bocage nazairien". Et j’ai même eu le plaisir de faire une petite balade avec le maître des lieux !

Les photos de géocaches sont publiées avec l’autorisation des cinq, certaines photos sont même d’eux. Attention, si vous ne souhaitez pas être spoilé, ne regardez pas ! Même si vous ne verrez qu’une infime partie de leurs camouflages et mécanismes, juste de quoi mettre l’eau à la bouche ;-)

Pour le coup, on commence par une cache qui n’est pas des cinq, mais de Lazuli44,  qui nous amène ici pour une belle perspective du pont de Saint-Nazaire, et aussi un peu de grimpette sur un vieux pont.

 Voici ensuite le Circuit du bocage nazairien, parfait pour une rando géocaching : 85 géocaches sur 23 km, un total de plus de 800 favoris, dont certaines avec 70 ou 80 points… beaucoup de travail, beaucoup de soin apporté et pas de micros au pied d’un arbre (ou alors dans un camo !)… merci aux cinq de nous montrer quelques réalisations.

Celle-ci ressemble à une autre en montagne bourbonnaise, ludique !

bocage

La balade est agréable, passant par des endroits assez variés, bocage, forêt, mares, tumulus, ancien camp militaire…

bocage2

Attention, sur certaines caches, il faut amener votre pile !! Jamais vu un mécanisme pareil…

1090123

Une autre réalisation connue et appréciée, Une nuit magique dans le marais briéron, 53 favoris à quasiment 100% (qui a oublié de la favoriser? ;-) ), mais surtout une nightcache originale à faire avec les enfants.

1090126

Enfin, le TB-Hotel de Saint-Nazaire, perdu au milieu de nulle part, est impressionnant. On croit rêver quand on sort de la "jungle" à quelques mètres de cette construction !

1090135

 Je suis sûr que cela vous a donné envie d’aller dans cette riche région de géocaching, autour du parc naturel de Brière ! A bientôt pour de nouvelles aventures autour de Briançon fin juillet…

Voir aussi : Trail au pays des Loges de berger, par Chtigones , Caches en forêt de Fontainebleau , Rando-caches en Franche-Comté.

Tiques : protégez-vous et inspectez-vous !


France Geocaching

Salut les "boiteux", en ce début de vacances, un peu de prévention ne fait pas de mal, même si j’avais déjà parlé des tiques l’an dernier ici !  Les géocacheurs sont très exposés aux tiques, avec les recherches de caches dans des hautes herbes, des sous-bois, et ce quasiment partout en France et ailleurs…

Donc voici la plaquette très bien faite de France-Lyme, diffusez, faites circuler cette information encore trop méconnue ! Cela s’applique à beaucoup de domaines mais "sortez couverts" ! Ou encore mieux, "loguez couverts" ;-) Et ayez toujours un tire-tiques avec vous lors de vos sorties pour retirer les bestioles au plus vite.

gestes

tiques

symptomes

prévenirmedecin

Source : http://francelyme.fr/

Trail au pays des Loges de berger, par Chtigones


France Geocaching

Salut les passionné(e)s, Chtigones nous propose aujourd’hui un reportage bien documenté et très instructif sur une balade en Limousin. Merci à lui et n’hésitez pas si vous souhaitez aussi partager avec nous de beaux circuits ou des géo-voyages !

Trail au pays des Loges de berger

On s’attend à trouver ces petites constructions de pierres sèches essentiellement sur des plateaux calcaires dénudés et pourtant le Limousin regorge de ces petites merveilles … en pleine forêt. Elles ont été tout récemment mises en valeur par la pose d’une grosse dizaine de caches par la Team Pharma 87. La signature des deux frérots (Bertrand et Stéphane) étant un gage de qualité pour les séries dans la région, nous pouvions y aller les yeux fermés. Retour sur une journée au pays des loges de Berger avec Vincent de la Chauveau team.

DSC09563

Les loges de berger

Les loges de berger sont de petites maçonneries du XIXème siècle en pierre sèche souvent situées dans les bois. Elles servaient d’abri contre les intempéries et les prédateurs, voire de logement temporaire aux bergers qui gardaient leur troupeau. La plupart se trouvent dans le nord-est de la Haute-Vienne sur les sentiers des Monts d’Ambazac.

DSC09553 DSC09599

Ma première découverte, sans conteste la plus riche et la plus élaborée, fut, il y a quelques mois, la loge aux abeilles à Bessines-sur-Gartempe (GC4G0P). Elle se situe à la sortie du village du Puyteigneux, à 5 kilomètres au sud-est de Bessines. Puy, du latin podium qui signifie hauteur, colline au sommet plus ou moins arrondi et Teigneux, du latin tineosus qui signifie pauvre. Donc, terrain sans aucune végétation.

Cette loge a été construite vers la moitié du XIXème siècle en granit du pays, sans aucun liant. Ce qui lui donne son caractère exceptionnel, c’est qu’elle possède un étage et donc deux fonctions :

  • la pièce du rez-de-chaussée servait d’abri temporaire pour le berger afin qu’il puisse se protéger des caprices du temps. Mme Lassalle, habitante du Puyteigneux, nous dirait que cet abri avait également pour fonction d’accueillir les amoureux. On peut découvrir à l’intérieur de cette pièce une cheminée,
  • le 1er étage est un rucher couvert. Ses ouvertures surprenantes et exceptionnelles sur 2 niveaux permettaient un envol facilité des abeilles. Des pierres plates posées devant chaque ouverture permettaient de déposer des bournats, les ruches limousines, les abeilles étant ainsi protégées de l’humidité du sol.

Tout est étudié pour que les abeilles puissent se rendre facilement aux bournats. On peut recenser autour de cette loge une multitude d’essences : châtaignier, chêne, noisetier, prunellier… La production de miel était caution du végétal qui se trouvait aux alentours. Une zone humide se situe à proximité permettant de faire boire les abeilles.

DSC2

La pierre sèche, intimement liée au Limousin

La pierre était utilisée "telle quelle", quelquefois taillée sommairement pour assurer un meilleur ajustage dans la construction avec éventuellement un calage complémentaire. Les constructions en pierre sèche excluent tout liant tel que mortier et torchis. Cette technique de maçonnerie est restée identique au fil des millénaires. Les ouvrages de pierres sèches sont intimement associés à la vie agricole ou pastorale. Le Limousin, pays de l’eau, des prairies, des landes et des arbres est aussi celui de la pierre, des roches et des rochers chaotiques ou affleurants. La pierraille encombre les champs, on procède à un épierrage permanent. Ces pierres sont mises en tas et au fur et à mesure des années, les plus friables s’érodent avec les intempéries, restent les autres qui se révèlent être des matériaux de bonne qualité qui seront utilisés à des fins diverses.

DSC09576

Des abris temporaires mais bien étudiés

Ces loges constituent un habitat temporaire d’une journée ou d’une nuit typiquement vernaculaire. Elles sont de granite, ce qui leur donne un aspect plus rudimentaire que celui des bories réalisées en pierre calcaire.

Ces loges, destinées aux gardiens surveillant leurs troupeaux, furent utilisées à d’autres fins comme abri de chasse, protection contre les prédateurs (en particulier le loup, terreur de nos anciens) et même de rendez-vous galants. Elles sont isolées ou groupées, majoritairement implantées sur l’adret d’une petite vallée permettant ainsi la surveillance simultanée des deux flancs.

DSC09573

L’orientation de l’ouverture tient compte de l’ensoleillement et des vents dominants. Le plan tire souvent bénéfice de la configuration du terrain, ce qui fait qu’elles ne sont pas toujours visibles quand on arrive par l’arrière. Elles peuvent être adossées à un talus, sous un chaos de blocs de granit, encastrées dans un mur … Du fait du matériau, on arrive à des épaisseurs de murs importantes (40-60 cm). Le linteau des baies est souvent en pierre à l’extérieur et en bois à l’intérieur de l’édicule. L’intérieur est dépourvu de tout mobilier et parfois muni d’un foyer de faibles dimensions permettant un chauffage rudimentaire.

DSC09588

Notre trail a aussi été agrémenté d’autres belles découvertes :

DSC09548

Une lanterne aux morts, un amphithéâtre gallo-romain,

DSC09615 DSC09616

une rare stèle de la déesse gauloise Epona et plein d’autres richesses dans la petite église de Jabreilles,

DSC09721

un exceptionnel chêne multi-centenaire,

DSC09679

une pêcherie à rouir le chanvre (sorte de mare servant à débarrasser les cannes de chanvre de leur pulpe), un lavoir/abreuvoir/réserve d’eau.

DSC09629

Nous avons aussi croisé le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

DSC09642 DSC09664

En sautant à cloche pied sur la frontière Haute-Vienne/Creuse, nous avons composé un parcours mi-voiture, mi randonnée de 19 caches « tradi »(compter 5H) :

1 GCY86Y Lanterne des morts
2 GC53Z0J Loge de berger : Le Puy de Jouër
3 GC4ZPH6 Praetorium
4 GC34GMR Shepherd’s lodge
5 GC1ZKNE Le Cros Le Lavage
6 GC4ZPGK Loge de berger : La Verdenne
7 GC53Z2Q Loge de berger : le Cros #2
8 GC53Z3N Loge de berger : Le Cros #1
9 GC4ZPFM Epona
10 GC4ZPGA Le Puy de Jabreilles
11 GC53Z73 Loge de berger : La Croix de Chavanat
12 GC53Z61 Loge de berger : Chavanat
13 GC53YXK Loge de berger : Le Fieux #4
14 GC53YT M Loge de berger : Le Fieux #2
15 GC53YVY Loge de berger : Le Fieux #1
16 GC53YRA Loge de berger : Le Fieux #3
17 GC53Z8M Pêcherie à rouir le chanvre du Fieux
18 GC53YQW Loge de berger : BONUS
19 GC4YPK6 Arbres remarquables 23- Chêne de Sully Arrènes

La cache de la Loge aux abeilles (GC4G0P) se situe à l’écart du circuit, sur la route vers l’autoroute A20.

DSC09565 DSC09566 DSC09570 DSC09597

Plans des circuits : http://www.nature-lauriere.asso.fr/mapage20/

Voir aussi : Terra-Aventuragéocaching sur le plateau des Millevaches.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 907 autres abonnés

%d bloggers like this: