C:geo cartes en local et fichiers GPX

Forum France Géocaching

Nouveau site France Geocaching : ressources, aides, conseils et forum !

J’ai déjà parlé de l’excellente et gratuite application c:geo sous Android, notamment de sa Live Map bien pratique et sa fonction de sauvegarde offline pour géocacher en étant déconnecté du réseau Internet/3G.

Par défaut, la cartographie n’est, elle, pas téléchargeable en local. On peut charger des cartes statiques autour de la cache (quand on est sur une cache,  Menu > Navigation > Télécharger les cartes statiques), mais comme leur nom l’indique, pas possible de se diriger avec.

Une solution est de télécharger des cartes OSM préalablement récupérées sur votre smartphone via le site internet http://download.mapsforge.org/maps/. Sont disponibles beaucoup de pays et les régions de France (une carte par région, attention, il faut prévoir plusieurs dizaines ou centaines de Mégaoctets disponibles sur votre smartphone pour les fichiers les plus volumineux). Pour économiser votre forfait, téléchargez les fichiers en Wifi ou sur votre PC d’abord !

Ensuite, le fichier .map téléchargé est à placer dans un de ces répertoires :

/sdcard/.cgeo/ – si vous n’utilisez que c:geo

/sdcard/Locus/mapsVector/ – si vous utilisez aussi Locus et que vous souhaitez partager cette carte entre les 2 applis

Puis dans c:geo, indiquez le chemin du fichier OSM dans Menu > Paramètres > Sources des cartes > Directory with offline maps

Enfin, juste au-dessus, il faut sélectionner le type de carte (par défaut, c’est Google Map : plan, choisir OSM : hors-ligne).

Le déplacement sur la Live Map de c:géo sera un peu plus lente qu’avant, mais cela reste raisonnable, cela est dû à la très bonne précision de ces cartes. Et ainsi plus besoin de connexion internet, à l’étranger par exemple, si vous avez téléchargé au préalable les caches et les cartes ;-)

Import et export GPX

Il est possible avec c:geo d’importer un fichier GPX contenant un ensemble de caches, préalablement téléchargés via les Pocket Queries de geocaching.com (avec un compte premium idéalement) ou grâce à GCTour. Les fichiers GPX sont pratiques pour charger d’un seul coup tout un ensemble de caches, et pour avoir les caches en local sans besoin d’accès à Internet.

Cela permet aussi, en chargeant ce fichier régulièrement, d’avoir les caches dans c:geo à jour (une autre façon avec le réseau de maintenir des caches à jour est de rafraîchir chaque liste offline (Menu > Gérer > Tout rafraîchir ).

Pour cela, allez dans Menu > Paramètres > GPX Import Directory  pour indiquer le chemin où trouver les fichiers GPX. Ensuite, allez dans une des listes et importez le fichier choisi (menu « Stockées » > choisir une liste > Menu > Gérer > Importation GPX).

Note 1 : Soit vous avez transféré le fichier de votre PC à votre smartphone, soit vous passez par une appli comme Pocket Query Creator qui sait récupérer directement vos pockets queries en se connectant à geocaching.com.

Note 2 : Importez bien le fichier zip fourni par geocaching.com avec 2 fichiers, le principal *.gpx et le fichier des points intermédiaires *wpt.gpx. Ce 2ème fichier permet à c:geo d’ajouter les waypoints intermédiaires qui ne sont pas contenues dans le fichier principal aux caches.

On peut également exporter un fichier GPX d’une sélection de caches faite dans cgeo (dans une liste). Le répertoire d’export se trouve à partir de la page d’accueil : Menu > Paramètres > GPX Export Directory

Avec tout cela, c’est parti pour géocacher sans besoin de réseau ! Amusez-vous bien !

Voir aussi : Locus, géocaching sous Android, GC Little Helper.

About these ads

Mots-clés : , , , ,

About TofLaBeuze

Géocaching !

19 responses to “C:geo cartes en local et fichiers GPX”

  1. Papou27 says :

    Très utile pour les détenteurs de smartphones sous Androïd. Merci pour eux Tof et bravo pour tes articles très intéressants ! Perso, je suis sous IOS Apple avec un iphone4. Alors je me procure des cartes topo au 1/25000e pays par pays que je visite et je les télécharge sur la carte microSD de mon GPS Garmin ainsi que les fichiers GPX. Ainsi, sur place, plus besoin de connexion internet couteuse, tout est dedans et cela fonctionne à merveille. S’il y a quelqu’un que cela intéresse qu’il me contacte. Bon géocaching à tous….

    • jean says :

      Bonjour,

      je suis sous android. avec sity trail je peux avoir avoir la france au 25/ème mais pas sur ma SD.
      Sur quel site allez vous pour télécharger des parties du monde au 25/ème. Est ce payant?
      Cdlt,
      jean

  2. yannick-p says :

    Bjr a tous,

    moi je couple CGEO avec Sitytrail il comme cela on n’est jamais perdu.

  3. Géo-33 says :

    Voici un autre site où les cartes sont bien sympa (enfin,, c’est mon avis!) :

    http://www.openandromaps.org/en/downloads/europe

  4. Philippe30580 says :

    Impecc !!!! Ça rentre sur la mémoire interne de mon SII

    Merci Tof pour l’info.

  5. 67'connexion says :

    Salut à tous’

    Super, justement, je cherchais à mettre des maps hors ligne pour géocacher outre-rhin :)

    un grand merci pour cette astuce qui me sera très utile !

    @ toflabeuze : pour le logiciel permettant de voir les différents fichiers .map et leur rendu, je ne sais pas

    mais on peu déjà visualiser la cartes principale d’openstreetmap ici :

    http://www.openstreetmap.org/index.html

    tiens, en faisant une recherche, devine ce que j’ai trouvé :

    http://france-geocaching.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=2040
    :)

    sinon, reste toujours la solution de les comparer directement sur le phone, de ce que j’ai testé, ça se télécharge quand même assez vite

    @ ++ ( et bravo pour tes astuces et ton site, c’est top )

  6. 67'connexion says :

    pour ce qui est de la différence de précision, sur le site openadromaps, ils disent ceci :

    « The maps are based on the latest OpenStreetMap planet file, exept for those maps marked with an (*). For these maps the base data is the planet file from the 4th.July.2012″

    Donc, à mon avis, soit elles sont pareilles, soit celle d’openstreetmap seront plus précises…

    personnellement, mes cartes préférées sont celle de google map en vue satellite hybride, on y retrouve énormément de chemins, même des chemins qu’on a du mal à repérer sur le terrain, genre des tout petits sentiers, mais aussi des chemins qui n’existent plus… n’importe comment la vue ‘photo’ permet souvent de vraiment se repérer très facilement, et de prévoir l’environnement qui nous attends, ça coupe peut-être un effet de surprise qui peut avoir ses intérêts, mais ça peut aussi éviter de mauvaise surprises

    sachant que n’importe comment, le mieux c’est de coupler plusieurs cartes, parce que par exemple, sur la vue satellite, les cours d’eau ne sont pas très visibles, donc, j’essaie toujours de visualiser une cartes des cours d’eau en plus de la vue satellite, parfois aussi des reliefs pour avoir une idée des dénivelés…

    malheureusement, les vue satellites avec leur différents niveaux de zoom sont assez lourds à télécharger… mais j’ai déjà fait le test sur des zones restreintes ( de quand même déjà une bonne 15/20aine de km², mais on pouvait encore aller au delà ) avec Locus, mais c’est vrai que c’est pas encore très intuitif, il faut choisir manuellement les niveaux de zooms par exemple…

    mais c’est vrai que si je pouvais avoir l’intégralité des cartes google maps ( street, hybride et relief ) d’une zone de… 200/300 km autour de mon domicile disponible hors ligne, ce serait franchement top

    sauf que les téléchargement sont longs,

    Ce qui serait top, c’est qu’ à plusieurs ont décide que chacun télécharge une zone, et que chacun mettent la zone qu’il a téléchargé sur un serveur accessible à tous ( mega par exemple, je crois qu’il offrent 50 Go de stockage, ça laisse de quoi stocker quelques maps ! )

    Ensuite, lorsque quelqu’un part en déplacement dans l’une des zones, il pourrait la télécharger sur le serveur, au lieu de passer par le téléchargement par tuiles, qui est assez… relou !

    • toflabeuze says :

      En effet, l’idéal est d’avoir plusieurs type de cartos, je fonctionne comme toi pour voir le terrain… le téléchargement par tuiles (et la limite par jour) est fait bien sûr pour éviter de surcharger les serveurs, et même sur Locus, toutes les cartes ne sont pas téléchargeables… l’argument est aussi commercial car les cartes ont une valeur marchande non négligeable :)

  7. Géo-33 says :

    Je reviens un peu en arrière (et un peu tard). Concernant la précision, je n’ai pas vu vraiment de précision d’une carte à l’autre (pistes cyclables en bleu ici, en rouge là, en vert la-bas,…). A savoir : sur les cartes OSM (si elle sont libres de droit, c’est des OSM : il y différents niveau de zoom : 18 au total. Plus la carte à de niveaux, et plus elle est « lourdes ». En général, c’est 16 niveaux. Mais, entre deux cartes de même niveau, il y a la même précision (of course).
    Personnellement, pour une tablette ou un smartphone, j’utilise les cartes des sites précités en .map,

    Pour le PC et mon gps Garmin, j’utilise Basecamp et les cartes récupérées sur ce site : http://garmin.openstreetmap.nl/
    il y a des routables et des cyclables, et on prendre un pays complet ou sélectionner une zone. Sur le GPS, c’est presque identique à la topo V3 Pro.
    Les cartes fonctionnent sur tous les garmins de randos et tous les nuvi.

  8. Géo-33 says :

    Il y a différents formats : quand la carte est construite (de quelques minutes à plusieurs heures en fonction de la demande), on reçoit un mail avec un lien. Au bout du lien, on peut choisir les formats à télécharger (mais c’est quand-même spécialisé garmin) : un fichier à mettre directement sur le gps, un pour windows, ou un pour linux, etc….
    En général les fichiers sont des .img

  9. Ptifilou91 says :

    Mon astuce pour les cartes offlines dans c geo sans prise de tête :
    J’ai téléchargé sur mon téléphone android l’application maps with me qui permet d’avoir les cartes du monde entier en offline sur son portable. Il faut lancer l’application et les télécharges dans un premier temps les cartes des zones qui vous interessent (région par région pour la france par exemple).
    Ensuite dans c geo quand vous voulez trouver une cache, afficher les détails de la cache puis aller dans le menu – navigation et dans la liste apparait (tout en bas pour moi) le lien vers MapsWithMe et du coup hop vous avez votre carte qui s’affiche direct sans attendre et sans réseau !!
    Voili voilou et tout cela sans aucun copier coller, ni bidouillage sur votre tél.
    Bon chasse à tous

    • TofLaBeuze says :

      Merci ptifilou pour cette info ! Mais est-ce que, avant de lancer une navigation, la Live Map de c:geo sait afficher ces cartes comme c:geo sait le faire avec les cartes OSM ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 942 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :