Résoudre des mystery caches (8 – stéganographie)

Forum France Géocaching

Salut les amis du géocaching, vous êtes de plus en plus nombreux à lire ce blog et à échanger sur les articles, super super ! N’hésitez pas si vous souhaitez participer et contribuer ;-)

Allez, après les problèmes de logique et les mystery cryptographiques, encore une traduction d’un tuto sur les caches  stéganographiques par EPeterso2. Stégaquoi ?

Introduction

Cette série de tutoriels a examiné un certain nombre de types de puzzles couramment utilisés pour cacher des trésors. Mais parmi les plus difficiles à résoudre, il existe des énigmes utilisant une méthode appelée stéganographie.

Stéganographie signifie littéralement «écriture cachée». Elle est similaire à la cryptographie dans le sens où elle est utilisé pour envoyer un message de sorte que seul le destinataire prévu peut lui donner un sens. Mais l’objectif de la cryptographie est de brouiller un message en charabia inintelligible, alors que le but de la stéganographie est d’empêcher les destinataires non désirés de découvrir que le message existe. 

Un message stéganographique donne l’impression être quelque chose d’autre, quelque chose de commun et de généralement inoffensif. Le message peut être une lettre, un article, une liste de courses, une photographie, un enregistrement audio, etc. Ce message est appelé le texte hôte.

Pour créer un message de stéganographie, le texte en clair est généralement crypté selon un procédé utilisant un algorithme de chiffrement pour créer le texte chiffré. Ce texte chiffré est ensuite incorporé dans le texte hôte pour créer le texte stéganographique. Le texte stéganographique est parfois entouré de zéros ou blancs, qui sont des éléments supplémentaires d’information ne faisant pas partie du message caché, mais qui sont inclus pour augmenter la confusion et la distraction de ceux qui cherchent le message.

Exemples

La meilleure façon de comprendre ce processus est probablement de donner quelques exemples:

* L’un des outils les plus connus de stéganographie est l’encre invisible. Un message secret peut être écrit à l’encre invisible sur le dessus du texte hôte; Pour le lire, le destinataire devra soumettre le texte à une certaine chaleur ou à une intensité de la lumière. Rappelez-vous les premières scènes du film "Da Vinci Code" !  (Note du Tof : ou dans le monde du géocaching, les caches UV )

* Dans la Grèce antique, des tablettes de bois recouvertes de couches de cire ont souvent été utilisés comme support d’écriture de messages. Un message secret peut être masqué grâce à l’écriture de ce message directement sur le bois avant de la recouvrir avec de la cire. Le destinataire avait alors simplement à fondre la cire pour lire le message.

* Également dans la Grèce antique, Hérodote raconte l’histoire d’un message tatoué sur le crâne rasé d’un esclave, caché par la poussée de ses cheveux, et exposé en se rasant la tête. Le message aurait apporté un avertissement à la Grèce au sujet des plans d’invasion perse.

* Au cours de la Seconde Guerre mondiale, un espion pour les Japonais à New York, Velvalee Dickinson, a envoyé des informations à des adresses d’hébergement en Amérique du Sud qui était neutre. Elle était marchande de poupées, et ses lettres parlaient de combien de telle ou telle poupée à expédier. Le texte stéganographique dans cette affaire était les commandes de poupées; le texte «hôte» étant lui-même un texte codé donnant des informations sur les mouvements des navires, etc.

Malheureusement, en raison de la très grande variété de méthodes qui peuvent être utilisées pour coder les informations, il n’existe aucune méthode générale pour facilement effectuer une stéganalyse. C’est pourquoi ces catégories de puzzles peuvent être très exaspérantes !

Lettre de Cicéron, quel texte latin s’y cache ? (By Francis Bacon [Public domain], via Wikimedia)

Stéganalyse

Voici quelques façons de faire pour chercher des indices:

* Recherchez dans le corps du texte stéganographique. Il peut y avoir des indices qui indiquent le type d’informations contenues. Les éléments dans le texte stéganographique qui vous paraissent étranges, inexplicables, ou pas à leur place, peuvent également être des indicateurs détenant la clé de l’information secrète.

* Regardez à l’intérieur du message numérique. Exécutable, images et fichiers audio incluent souvent des informations qui décrivent le contenu du fichier et qui ne font pas directement partie du contenu. Par exemple, un fichier MP3 peut contenir le nom de la chanson, l’artiste et de l’album, même si aucune de ces choses ne fait partie de la lecture audio du fichier. Un message secret pourrait être caché dans l’un des champs supplémentaires d’un tel fichier.

* Apprenez à connaître l’expéditeur et le récepteur. Savoir quelque chose sur les acteurs de de l’émission et de la réception du message peut donner des informations sur la façon de décrypter le message.

* Utilisez les tactiques décrites dans la leçon 2 de cette série pour trouver des indices. Recherchez des choses qui peuvent ressembler à des types de coordonnées ou des indices sur la taille ou le spot de la cache. Surtout examinez les éléments qui s’inscrivent dans une sorte de motif répétitif global.

Ressources

En plus de cette traduction d’article d’Epeterso2, j’ajoute quelques liens complémentaires :

Stéganographie sur Wikipedia

Vous trouverez sur Wikipedia quelques infos sur les messages transportés dans des images (dans les bits de poids faible par exemple), et comment on arrive à extraire de cette image originale…

Image de Cyp sur en.wikipedia / Wikimedia Commons

… cette image contenue dans la première…

Image de Cyp sur en.wikipedia / Wikimedia Commons

Et d’autres méthodes pour cacher des informations dans la compression d’image, les sons, les textes.

Apprendre-en-ligne

Sur le site Apprendre-en-ligne, dans les choix de menu "Stéganographie" et "Stéganalyse", vous découvrirez des infos et une manière de vérifier si des images ont été modifiées.

Voir aussi : mystery – stratégies, mystery – tactiques.

About these ads

Tags:,

About Tof La Beuze

Géocaching !

7 responses to “Résoudre des mystery caches (8 – stéganographie)”

  1. Jean-Pierre Aurensan says :

    On connaissait le principe déjà largement utilisé dans la série "géocaching pour les geeks" d’ATMO Studio et de Vagabond dans le 06, entre autres. Mais cela ne donne pas d’indication sur la façon de résoudre ces caches stéganographiques ni les utilitaires ou programmes à utiliser pou rles décoder (souvent des logicels de retouche photographiques pro ou semi-pro. Je connais un peu le problème car je suis en train de préparer une cache de ce type. Et justement le problème c’est le passage de l’image superposée vers le site géocaching.com car dans la plupart des cas la compression JPEG annule tout le travail que vous avez fait en amont. Ce phénomène est d’ailleurs bien décrit sur Wikipédia. Cela reste donc une affaire de spécialiste….

    • toflabeuze says :

      Salut Jean-Pierre,
      comme logiciel de retouche ou permettant de découvrir ce qui se cache derrière une image, je te conseille GIMP qui n’est pas un logiciel pro. Sûrement Photoshop aussi, mais je n’ai pas pratiqué. Mais comme dit dans l’article, il n’existe pas de méthode miracle pour résoudre ces caches…
      Pour ta cache, tu n’es pas obligé de charger une image compressée JPEG sur le site geocaching.com, les formats GIF, PNG et BMP sont aussi acceptés. De plus, si tu fais comme certaines caches d’ATMO, tu ne charges pas l’image sur geocaching.com mais sur un site externe ou perso où tu peux mettre le format que tu souhaites ;)
      Bien sûr, je te rejoins sur le fait que ce sont des manips un peu spécialisées.

  2. Wallace says :

    Merci pour ces articles ! Un principe de stéganographie que j’aime beaucoup : la Scytale (http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Scytale). C’est plus vieux et moins geek :-) mais cela s’adapte très bien au Geocaching. Une bande de papier contient un message qui n’est lisible que lorsqu’il est enroulé autour d’un cylindre du bon diamètre. C’est un principe simple a mettre en oeuvre et qui permet de faire une belle muti. Je l’ai mis en oeuvre dans l’une des caches faisant partie d’une série (http://coord.info/GC3Y3NJ).

  3. xmons says :

    A reblogué ceci sur xmons.

  4. dedeff says :

    Pour passer de l’arbre au chat, faut-il passer par un éditeur hexadécimal, ou bien existe-t’il une application qui le fait directement? J’ai cherché dans wikipedia mais n’ai pas trouvé!

    • TofLaBeuze says :

      Je pense qu’un éditeur d’image comme Gimp doit le faire, mais je n’ai pas testé. Une petite recherche sur "Gimp bit de poids faible" devrait te donner quelques pistes… tiens-nous au courant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 895 autres abonnés

%d bloggers like this: