Mystery caches (10 – Méthodes de résolution)

Forum France Géocaching

Inscrivez-vous sur France-Geocaching !

Pendant 4 mois, j’ai eu le plaisir de traduire pour vous les 9 tutoriels d’Eric Peterson sur la résolution de mystery caches, et d’apprendre également beaucoup de choses moi-même bien sûr. J’ai d’ailleurs envoyé un petit mot de remerciement à Eric, il est très heureux que ça vous plaise, au vu du grand nombre de visites sur ces tutos !

Et si on essayait de faire un petit résumé de ce que l’on appris, pour nous servir d’aide-mémoire pour nos futures mysteries ? Alors euhhhhhhhh…

Stratégie

Commencez en ayant la fin en tête : La solution d’une énigme est habituellement un ensemble de coordonnées, donc gardez un œil sur les différentes manières dont ces coordonnées peuvent être représentées.

Faites une liste des faits basiques qui vous sont présentés, sans préjugé ni idée préconçue.

Cherchez les motifs, les modèles d’information.

Faites une supposition, puis faites quelques tests pour voir si votre supposition est vraie ou fausse.

http://tofgeocaching.wordpress.com/2012/12/07/mystery-caches-strategie/

Tactiques

La solution peut avoir un format alternatif au DD MM.MMM : DD.DDDDD, (degrés et fractions de degré), DD MM SS, (degrés minutes secondes), coordonnées UTM…

Limite des 2 miles : pour une cache aux coordonnées initiales N 26° 12.000 W 80° 04.000, la limite des 2 miles (très approximativement 2′) implique que le waypoint final soit quelque part entre N 26° 10.000 et N 26° 14.000, et entre W 80° 02.000and W 80° 06.000.

Contenu de la page de la cache : Si vous êtes bloqués sur une énigme, vérifiez bien tous les endroits de la page où peuvent se cacher des indications.

Rechercher les termes que vous ne connaissez pas.

Regardez les propriétés d’une image : cliquez bouton droit sur l’image puis cliquez sur Propriétés.

Prêtez attention aux liens dans le texte et à tout ce qui est cliquable sur la page.

Regardez le code de la page source de la cache : clic droit sur la page et « Afficher la source » (sous IE) ou « Code source de la page » (sous Firefox). Ou plus simplement "CTRL-U" !

http://tofgeocaching.wordpress.com/2012/12/19/mystery-tactiques/

Quizz

Utilisez les moteurs de recherche, et pas que pour des mots-clés : Google peut chercher des images, des cartes, des news… utilisez également la recherche avancée de Google.

Cherchez dans les wikis, notamment Wikipedia.

Recherchez des bases de données spécialisées sur le thème supposé de l’énigme.

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/01/04/mystery-quizz/

Jeux de mots

Pour tous les jeux de lettres et mots, faites-vous aider par des sites facilitant la recherche de mots :

http://www.capeutservir.com/mots/ : mots contenant certaines lettres connues (exemple *a**b*e).

http://www.mots-croises.ch/Recherche/solution.htm : résolution de mots-croisés et d’anagrammes.

http://www.le-dictionnaire.com/ : définitions de mots, synonymes, conjugaison,…

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/01/18/mystery-mots/

Mathématiques

Recherchez les particularités que peuvent avoir les nombres de l’énigme : nombres premiers, heureux, frugaux,… dans une base autre que la base décimale (binaire, hexadécimale…), suite arithmétique…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Mathématiques

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/02/02/mystery-mathematiques/

Logique

A partir des faits d’une énigme logique, lister tous les indices positifs, négatifs, relatifs, implicites, pour en déduire d’autres faits.

Utiliser un crayon.

Débuter avec les évidences.

Si vous ne trouvez pas la valeur d’une variable, éliminez toutes les valeurs qui ne sont pas possibles.

 Substituez un fait à un fait équivalent, pour voir si cela met en évidence autre chose.

Faites des inférences, testez vos hypothèses.

Utilisez la force brute.

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/02/15/mystery-cache-logique/

Cryptographie

N’ayez pas peur d’essayer un type de décryptage, juste pour voir.

La page de la cache contient souvent des indices sur quel algorithme et quelle clé sont utilisés.

Commencez avec la fin en tête : vous voulez au final un ensemble de coordonnées.

Recherchez des mots ou des morceaux de mots en clair quand vous expérimentez des méthodes.

Un message chiffré avec des espaces, de la ponctuation et des majuscules sont autant d’indicateurs que le message a été chiffré à l’aide d’un chiffrement par substitution simple.

Recherchez des mots communs, comme les mots d’une seule lettre comme « A » et « I » (Note : en anglais seulement ! en français, viser « LA », « LE », « UN »). Essayez de remplacer les lettres de votre texte chiffré avec ces lettres et de voir si les autres mots commencent à apparaître.

Comptez le nombre de fois que chaque lettre apparaît dans le texte chiffré. Les lettres les plus courants de la langue anglaise sont (par ordre de fréquence décroissante): E A S I N T R L U O D C M

Recherchez les paires de lettres (playfair), les groupes de chiffres (chiffre-livre).

Farfouillez sur le site dcode.fr .

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/03/01/mystery-cryptographie/

Stéganographie

Recherchez dans le corps du texte stéganographique. Il peut y avoir des indices qui indiquent le type d’informations contenues.

Regardez à l’intérieur du message numérique. Exécutable, images et fichiers audio incluent souvent des informations qui décrivent le contenu du fichier

Apprenez à connaître l’expéditeur et le récepteur.

Recherchez des choses qui peuvent ressembler à des types de coordonnées ou des indices sur la taille ou le spot de la cache. Surtout examinez les éléments qui s’inscrivent dans une sorte de motif répétitif global.

http://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/menu/index.html

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/03/16/mystery-steganographie/

Pensée latérale

Ne présumez de rien.

Casser les règles, en particulier celles non écrites.

Gardez l’esprit ouvert.

Gardez un œil sur des indices subtils ou des conseils.

Essayez beaucoup, beaucoup de théories différentes.

Travailler avec un partenaire.

Méfiez-vous de la réponse évidente.

http://tofgeocaching.wordpress.com/2013/04/01/mystery-pensee-laterale/

Au boulot !

Et voila, maintenant vous êtes chaud pour les énigmes en tout genre ! Et si vous avez résolu les énigmes d’ePeterso2 tout au log des tutoriels, vous aurez le droit de loguer un TB spécial dont le numéro vous sera donné en passant le checker vert de l’examen final ;-)

Enfin, en plus de ces différents tutos, je vous conseille vivement la lecture du site apprendre-en-ligne qui est très complet sur la cryptographie.

Bonnes prises de tête !

About these ads

Tags:, , ,

About Tof La Beuze

Géocaching !

6 responses to “Mystery caches (10 – Méthodes de résolution)”

  1. timdeschanel says :

    Merci pour tout ce travail fort intéressant :-)
    J’avoue n’avoir pas encore tout compris et certaines énigmes restent un mystère pour moi mais avec de la persévérance et parfois un peu d’aide, j’y arriverai …

  2. azymuthman says :

    Bah toujours est-il que ça en fait de la matière à potasser ! Mais je me demande si les trois petits pois chiches qui me servent de ‘matière cérébrale’ vont suffire / réussir à ingurgiter toutes ces nouvelles données ^^

    En tout cas, mille mercis pour ce gros travail de recherche (+1).

    Novalee

  3. Gilles says :

    Moi, dès que ça dépasse une énigme de base, c’est mort lol
    J’ai une mystery ancienne à côté de chez moi, suis pas sur qu’il y ai eu plus de 5 found…
    Et une fois j’en ai vue une niveau 5 bon, j’ai pas vraiment trouvé ce qu’elle permettait d’avoir, et sûrement pas des coord. précises :)

  4. KangsFamily says :

    Je viens de tout lire, je ne suis pas plus convaincue par mon intelligence pour trouver une mystery lol mais j’ai partagé l’article sur ma page pour ceux qui auraient la chance de mieux comprendre …
    Un jour peut être j’y arriverai, un jour… :D

    • TofLaBeuze says :

      Il faut commencer par les mysteries faciles, D1,5, D2… et au-delà de l’intelligence, il faut reconnaitre que tant que tu n’a pas rencontré une technique de codage, tu peux rester longtemps bloqué ! Ensuite, quand tu en as décodé un, tu sais le reconnaître une prochaine fois ;) Bref, c’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 907 autres abonnés

%d bloggers like this: