Géocaching en Espagne : Madrid, Tolède, Ségovie

géocaching

Concours Géocaches Créatives, Atelier Mystery, Atelier Wherigo

Entre Noël et le jour de l’An, l’équipe Elisala-Toflabeuze est allée goûter les tapas et les caches espagnoles (pas les vaches espagnoles, entendons-nous bien)…

Première constatation, les tapas sont super bons…bon, et les géocaches, alors ???

Madrid (ouest)

Tout d’abord, rendons hommage à la plus sympa géocache que nous ayons faite à Madrid : la multi El Madrid de los Austrias, constituée de 17 waypoints qui vous baladent dans tout le vieux Madrid historique, d’église en couvent, de place en palais, de chapelle en monastère… Une grosse demi-journée de marche intéressante et culturelle, des points de vérification pour valider ses trouvailles intermédiaires, vraiment bien faite.

géocache Madrid de los Austrias
Madrid de los Austrias affiché sur smartphone Samsung

A peine englouti quelques « raciones » de tortilla, on repart sur des jolis coins comme les Jardines del Principe de Anglona, le Viaducto Segovia, l’intéressante multi de la Muralla Arabe, celle du Palacio Real… Une note spéciale pour l’originalité de la cache Raton Perez, vous aurez du mal à la trouver et du mal à la remettre discrètement

Dans l’ouest de Madrid, vous trouverez aussi une multi sympa dans une jolie roseraie (rosaleda), le Cementerio de Florida où est enterré Goya (pas Chantal, bien sûr, rassurez-vous !), et le Puente del Rey.

Géocache Cementerio de Florida Madrid
Cementerio de Florida

Tolède

Petite déception géocachesque en Castilla La Mancha, des nano-caches placées à des endroits qui auraient mérité plus grand (en dehors de la ville), peu de caches dans la ville pour le coup, d’autres semblant pas super maintenues… signalons tout de même La Ruta Del Quijote sur le sentier écologique faisant le tour de la ville, une façon originale de voir Tolède ! L’ancien aqueduc de Tolède toujours en dehors et Chulavista, magnifique vue de nuit…

Géocache Chulavista à Tolède
ChulaVista

Ségovie

Ségovie, c’est d’abord respect à ce majestueux aqueduc qui nous accueille et qui accueille également deux caches, Acueducto de Segovia (eh oui !) et la Leyenda del Acueducto (ben oui ! une sombre histoire de vierge, de diable et d’eau…) dont le type de boite a déjà été vu à Madrid et… à Vincennes !

Encore un parcours original nous entraîne hors de la ville pour avoir un angle de vue sur l’Alcazar via la cache En La Sombra del Alcazar (ouf, enfin une Regular ) et la jolie église de la VeraCruz .

multi-cache de l'aqueduc de Ségovie
Acueducto de Segovia

Madrid (est)

Le dernier jour de notre périple nous emmène vers le grand Parc du Retiro abritant une dizaine de géocaches. On passe comme le premier jour par une roseraie puis vers les ruines de San Isidoro où, arrivant sur le lieux, je vois une dame remettre toucher à des cailloux dans le mur…… bingo, des géocacheurs, Lourdes et Victor Ils nous conseillent d’aller faire les caches du Caracol del Retiro et Love Story et effectivement, ce sont deux magnifiques caches, dont je ne peux rien dévoiler, mais qui sont à la fois originales et belles (ça rattrape du troupeau de nanos !).

Bref, nous terminons sur ces deux beautés, à vous les studios, hasta luego !

Voir aussi « géocacher en Bourgogne ».

Une réflexion sur “Géocaching en Espagne : Madrid, Tolède, Ségovie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s