Rando-caching dans les Bouches-du-Rhône

géocaching

Concours Géocaches Créatives, Atelier Mystery, Atelier Wherigo

Cette semaine, je profite de quelques jours de congés pour aller géo-marcher vers Allauch et Marseille, équipé de mon fidèle Samsung Galaxy S2. C’est parti !

Série de Pichauris (équipe Rabatau)

Le domaine de Pichauris se situe au nord du Garlaban, entre les villes d’Allauch et Peypin. Magnifique endroit où l’on peut marcher ou faire du vélo en famille, pas de dénivelée majeure. Le parcours de 8km se fait en 3H30-4H tranquillement. C’est aussi l’occasion de rendre hommage à la belle série placée par l’équipe Rabatau !

Ciel bleu, beau soleil, on ne se croirait pas en janvier, mais c’est une météo parfaite pour randonner. Les deux premières caches sont facilement trouvées, dont celle des belles ruines du Château de Ners. Je trouve un géocoin « All in One » dont la mission est de passer par tous les continents (ou presque, sauf Antarctique !).

Pause casse-croûte sur la bien nommée géocache de la pause de Pichauris, le paysage est somptueux… je repars, et ohhh la boulette, je m’aperçois que je n’ai pas chargé une des caches, alors que les indices de chacune permettent d’aller à la bonus, et… pas de réseau !!! Je vais donc défier le puits de Baptiste Long qui permet aux géocacheurs distraits de récupérer les coords mais… c’est une D4,5 ! Effectivement, le puits porte bien son nom car il m’a fallu une bonne demi-heure pour croiser du regard le camouflage… joli !

Pichauris Bouches-du-Rhône PACA

Finalement, j’arrive à choper du réseau (en Edge, bon ça ramait bien quand même…) pour charger la cache qui me manquait ! Un petit détour et une bonne grimpette au Collet Redon pour découvrir le Sainte-Victoire au loin et hop je redescends… Cette belle série se termine et je vais chercher la finale dans un endroit insolite… (chut, je ne dirai rien !!!)

Bravo à l’équipe Rabatau pour m’avoir fait découvrir ce coin si relaxant…

Saint-Victoire, Aix-en-Provence, PACA
Saint-Victoire vue du Collet Redon

Les collines de Pagnol (série de Ti’Mars transférée à Papounet83)

Le lendemain, hop le smartphone-GPS de rando rechargé, et c’est parti pour 14 km dans ces collines chères à Marcel Pagnol, près du Garlaban, vers le Taumé et Baume Sourne ! Une série de 10 caches à indices et une bonus sur un sommet, hum hum… la journée sera une suite de péripéties !

Dès la 2ème cache, ça commence mal, je rate le balisage et me retrouve près de la #10…! aïe aïe… bon, je décide faire le circuit en free-style sans respecter les numéros, et je ne suis pas un numéro ! J’opte pour un raccourci vers cette #10, mauvaise idée, le maquis pique !

Après la source du Laurier (#10), je cherche en vain la #9 pendant une bonne demi-heure… il me manquera donc un indice pour la bonus ! Tant pis, je pars sur les collines, les caches s’enchaînent mieux et le principal est quand même de se régaler des panoramas.

Le chemin passe par un vrai raidillon de montagne vers le Pas du Loup, une cache qui se mérite ! A noter également un mécanisme bien sympa pour la cache du Puits du Murier, on ne la trouve pas du premier coup !

Au retour, passage vers la grotte du Grosibou dont parle Pagnol dans ses livres, c’est plutôt une faille de moins d’un mètre qu’il faut traverser pour trouver la cache #8 ! Sensations garanties, effectivement…

Géocache de la grotte du Grosibou
Tof épouvanté :-O

Me trompant de nouveau de balisage, je redescends en courant et repasse involontairement vers la #9 qui m’avait résisté… cette fois, en 2 minutes, c’est trouvé, regardez-bien le spoiler, qu’on vous dit !!! Bref, il me manque toujours un indice pour la bonus, je vais donc vers la #2 que j’avais loupée au début, et je fête ainsi ma 400ème cache sur ce fabuleux parcours… la bonus se trouve en haut de la Grande Tête Rouge, celle-ci je la grimpe à l’adrénaline, ayé la série est bouclée en 6H30 avec toutes ces péripéties ! Merci à Ti’Mars et Papounet83.

la Tournée des Massaliotes (équipe Rabatau)

Pour cette dernière journée et avant d’attraper le train, ce sera rando urbaine vu que la pluie menace aujourd’hui… j’attaque une partie de la série des 25 caches des Massaliotes qui font découvrir le vieux Marseille et ses quartiers villageois autour de Notre Dame de la Garde.

Maisons pittoresques, vieilles églises, escaliers vers la Bonne Mère, vue sur la tour CMA CGM, vue sur le vieux port, des caches souvent originales et bien camouflées agrémentent cette balade tranquille… La série en croise une autre, celle de « Marseille la mer » de Nickyfrog. Je reviendrai découvrir les autres caches, mais c’est vraiment une série qui se fait à pas nonchalants…

Pour finir, un petit résumé visuel de ces 3 jours de plaisir…

Géocaches Bouches-du-Rhône Allauch Marseille PACA
Carte des géo-randos

Voir aussi :  « rando-caching dans le Queyras », « géocaching en Corse », « randonnée dans les Vosges », « circuit des 25 bosses à Fontainebleau ».

7 réflexions sur “Rando-caching dans les Bouches-du-Rhône

  1. Héhé le Tof, un vrai fonctionnaire avec ses journées cache nature😉
    Tu as bien raison d’en profiter.
    Encore une bien belle escapade à ton actif.

    Nixul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s