Questions à un reviewer : Kuzhadwelet

géocaching

Concours Géocaches Créatives, Atelier Mystery, Atelier Wherigo

Je commence ici ma série de portraits et d’interviews consacrés aux personnes qui marquent ou ont marqué notre jeu commun en France et ailleurs, géocacheurs, géoplaceurs, reviewers,… avec bien sûr des questions un peu « décalées » (comme dirait une géocacheuse qui se reconnaîtra😉 ) du Tof !

Aujourd’hui, nous commençons fort, voici un sympathique reviewer français, Kuzhadwelet ! Et en plus, un scoop à la clé…

1 – En quoi consiste le travail de Reviewer ?

Les Reviewers pour Geocaching.com sont des Geocacheurs bénévoles, missionnés par Groundspeak, qui opérent par secteurs géographiques ou linguistiques, et dont la mission est de vérifier préalablement à leur publication, la conformité des caches qui leur sont soumises, avec les Guidelines (Lignes directrices établies par Geocaching.com).

Ils ont en charge la publication des caches, des Events et le suivi de la maintenance dans le temps des caches existantes.

La pratique démontre également un aspect pédagogique auprès de nouveaux placeurs et informatif auprès de tous.

Quelques facilités informatiques dédiées nous permettent d’assurer le suivi des caches qui sont proposées par les Geoplaceurs.

Par ex. en termes de proximité (les fameux 161m !) une alarme se déclenche, un son « sirène » retentit et si nous n’intervenons pas dans les trois minutes, la cache est archivée …

Géocaching reviewing(Non, là je blague !) – Le fait est signalé par une couleur particulière, de même que l’absence de WP final dans une Mystery.

Mais avec la nouvelle présentation pour proposer une cache, ces points qui prennent pas mal de temps, devraient s’estomper. Ceci permettant de plus rapidement suivre (et publier !) les caches et les Events en nombre croissant.

2 – En quoi a consisté ton travail cette année ?

J’ai rejoint une équipe de trois Reviewers expérimentés, déjà en place (nous sommes cinq aujourd’hui avec Konaitusa) et le travail consiste à vérifier à la fois l’esprit « family friendly » et la conformité aux Guidelines des caches proposées par les Geoplaceurs.

La gestion des caches prévues pour les Events, les questions et demandes particulières des joueurs, un suivi d’une maintenance effective des caches font également partie du « job ». Tout ceci prenant un temps certain chaque jour et en fin de week-end.

Curieux comme l’est tout Geocacheur, j’ai donc découvert l’envers du décor :

  • Des outils de suivi pour les caches proposées à publication.
  • Un joli « bouton vert » à cliquer pour publier vos caches🙂
  • Une obligation de formation.
  • Une collégialité nationale et internationale nécessaire pour rendre tout avis sur des caches inhabituelles ou complexes.
  • Des recours simples pour tout Geoplaceur en désaccord avec nos décisions.
Hé non, ce n’est pas le vrai bouton vert🙂

Reste un aspect non négligeable, l’aide à apporter afin de publier une cache plutôt que de la refuser. Il est toujours frustrant de devoir opposer un refus. Notre but est plus de publier que de dire non. Parfois les règles sont claires, parfois elles le sont moins.

Il faut apprendre à distinguer son avis personnel de Geocacheur, de celui de Reviewer qui se doit d’être conforme aux Guidelines – même si l’on n’est pas personnellement pleinement d’accord sur certains points. Le rôle d’une réflexion collective est alors bien utile.

Les règles sont évolutives et la communauté par sa pratique ou ses demandes amène des changements ou des nouveautés, ce qui est vrai à un moment déterminé peut ne plus l’être quelques années après. Ces contradictions ou ces modifications expliquent parfois certaines incompréhensions.

3 – Quelle est la plus belle cache que tu aies validée ?

Il s’agit de http://coord.info/GC2W0VP.

Tout simplement parce qu’il s’agit de ma première publiée pour laquelle j’ai appuyé sur le petit bouton « vert ».

4 – Quelle est la pire cache que tu aies validée ?

Celle où l’incompréhension du poseur était totale sur mes demandes pourtant simples ! Il aura fallu une bonne dizaine d’échanges avant de pouvoir publier une simple Tradi – je ne dirai donc pas de laquelle, il s’agit …

5 – Reviewer, ça aide bien pour draguer ? :-)

Outre le fait que nous sommes dans un contexte « Family-friendly », c’est un aspect bien fantasmatique !

Des liens de sympathie avec les Geocacheurs peuvent se tisser à travers les échanges, réponses aux questionnements, préparation et organisation des Events. De plus en plus, les Geocacheurs apprécient (lorsque nous pouvons le faire) la publication rapide de leurs caches. Nombre de leurs remerciements (en augmentation très nette !) participent au plaisir que nous avons à y passer du temps.

Et je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui m’ont souhaité la bienvenue lorsque j’ai rejoint l’équipe des Reviewers.

6 – La vie de Reviewer déforme t-elle la vie quotidienne ? par exemple, demandes-tu parfois à ton voisin de garer sa voiture à plus de 161 mètres de la tienne ?

Non quand même pas à ce point là !

De toute manière, j’ai obtenu de Groundspeak le fait que mes voisins soient éloignés à plus de 0,1mile. Le problème provient surtout de mes enfants qui acceptent mal de me donner le WP final de leurs sorties, ne répondent pas toujours à mes « Questions to answer ».

J’ai bien tenté de tatouer mon chat pour le rendre « traçable » mais j’ai eu une « Family Note » me l’interdisant.

Evidemment, lorsque l’on me demande mes coordonnées, j’ai tendance à sortir le GPS mais bon, la vie quotidienne de Reviewer ne subit pas trop de ces déformations …🙂

7 – Hein, quoi, j’apprends que tu ne te déplaces pas sur le terrain pour valider CHAQUE cache ?!?

Mais bien sûr que si ! Et nos défraiements sont grassement payés 😉 !!!

Non, effectivement nous ne nous déplaçons pas sur place pour valider chaque cache ! (quoique ! n’oubliez pas que nous jouons aussi  !) .

Google Earth est bien utile et c’est vrai que l’habitude du terrain, et les aides virtuelles suffisent dans la majorité des cas pour valider les publications. (Le Geoplaceur restant pleinement responsable de sa cache et de l’emplacement choisi).

8 – Quand les placeurs auront saturé toute la France de caches : bien ou pas bien, pour toi ?

Ce n’est pas pour demain. Pour l’heure, il y a encore de la marge !

Lorsque qu’une zone est saturée cela demande à être créatif tant dans le choix de l’emplacement, de la boite, de son camouflage ou des énigmes à composer.

Donc je crois que nous avons encore du possible !

9 – Bon, Kuzhadwelet, il n’y a pas de placeur qui a cru avoir un virus en voyant ton pseudo apparaître sur sa cache ?

Certainement, et d’autres se sont posé des questions sur la nationalité de ce nouveau Reviewer !

L’origine en est très simple, et Bretonne : Kuzh (cache, cachette) Adwelet (voir, revoir) et le choix s’est opéré à partir de mon attachement pour la Bretagne et un souhait d’anonymat pour mon année d’apprentissage …

Quelques uns ont été FTF dans la découverte de sa signification (Bravo le Team Betty P !)

Paysages, lait ribot, îles Chausey, voile et marées m’amènent à y revenir souvent. De mon dernier séjour en tant que Geocacheur, je recommande la série de TYANOU et son final : http://coord.info/GC1ZKR5 et l’excellent visuel sur le développement du Geocaching hexagonal d’un précurseur Garenkreiz : http://www.youtube.com/watch?v=wJhDdlqF1A8

10 – Allez, tu peux au moins me dire si tu es un placeur ? et si oui, est-ce que tes caches sont bien validées !

Placeur de 68 caches, huit archivées dont deux Events (2006 et 2012) …

Les caches ont toutes été validées, certaines par Habot (Merci Alain !) un des premiers Reviewers pour la Belgique et la France. La seule m’ayant valu « un délai de réflexion » faisait partie des premières Letterbox hybrides.

11 – Au fait, c’est quoi ton pseudo de Geocacheur ? (je peux tenter, hein, juste pour rire…!)

Comme indiqué ci-avant, j’estimais utile une année d’apprentissage à travers un certain anonymat, pour pouvoir progresser à ma vitesse.

Cette année m’a donc été utile et sans être totalement au niveau des « anciens », j’estime remplir maintenant honnêtement mes obligations. J’estime également utile de devenir visible, les contacts ultérieurs en seront grandement facilités.

« je peux tenter, hein, juste pour rire…! » …

Oui ! je pratique sous le pseudo de BOBINES84 !

Géocaching Bobines84

12 – Quelques petites anecdotes à nous raconter ?

Il y en a fort peu …

Le stress le jour où l’on se trompe de bouton et qu’on publie trop tôt une cache …

L’amusement (en anonymat) de vouvoyer ses amis …

Le regret d’archiver des caches valables et/ou que l’on a faites, ou appartenant à des Geocacheurs que l’on connaît et qui ne pratiquent plus …

Et je conserve pour moi les plus anecdotiques … ! Il faut conserver une partie de mystère pour la suite !

Bon Geocaching à toutes et à tous !

13 – Historique

Pour comprendre notre rôle, il me semble utile d’en rappeler le contexte :

Historiquement le Geocaching s’est développé de différentes manières et s’est décliné sous diverses approches. On en trouve une synthèse sur :

http://www.cacheopedia.com/wiki/Geocaching_websites

Les acteurs historiques sont principalement Geocaching.com,www.navicache.com et ensuite une vision « opensource » OpenCaching Network avec différents sites nationaux (OpenCaching.com à ne pas confondre avec OpenCaching Network, étant malgré son nom, une création captive de Garmin).

Geocaching.com est à la fois historiquement et en importance, le tout premier site mondial dédié au Geocaching.

C’est un site commercial (et non associatif) géré par Groundspeak, une société basée à Seattle (USA).

L’inscription y est gratuite, seules les fonctionnalités avancées demandent une cotisation raisonnable annuelle.

Pour ma part j’ai fait le choix initial, en tant que Geocacheur de m’inscrire sur Geocaching.com et y suis resté.

Kuzhadwelet reviewer géocaching

Un grand merci à Kuzhadwelet de m’avoir consacré du temps, et de nous avoir fait le plaisir de dévoiler son identité.

Tous les acteurs sont importants dans notre jeu, placeurs, chercheurs, Groundspeak, et nos reviewers qui passent leur temps bénévolement à maintenir nos géocaches. Merci à tous !

4 réflexions sur “Questions à un reviewer : Kuzhadwelet

  1. Bien avant d’être reviewer Bobine 84 rendait déjà service à la communauté des placeurs en mettant -via sa signature- un lien vers le chargement des différentes notes à mettre dans les caches . Merci

  2. Bonjours j’aimerais devenir bénévole dans Reviewer

    publient des géocaches qui satisfont aux exigences du géocaching

    j’habite a montsurs en mayenne j’ai remarquer que beaucoup de personne poser des caches mes qui non pas encore etais valider je site notament tifou2rennes&gaelles
    j’aimerais voir ou sont leurs caches dire si ils sont en places et de les valider
    cordialement Geoamicalement

    • Bonjour Antoine,
      si tu as vu les caches des personnes que tu cites, c’est qu’elles ont été validées (publiées) par un reviewer.
      On ne devient pas reviewer comme cela, je te laisse lire l’article ci-dessous (en anglais) qui donne les critères : en résumé, connaitre parfaitement les guidelines (règles), avoir une activité reconnue dans le géocaching (placeur de caches, organisateur d’events), réputation positive dans la communauté, engament dans les organisations geocaching locales, habilité à communiquer notamment en anglais…
      https://support.groundspeak.com/index.php?pg=kb.page&id=278

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s