Interview : Warcat, géocacheur de l’extrême

France Geocaching

Nouveau site France Geocaching : ressources, aides, conseils et forum !

Ya’at’eeh comme disent les Navajos aux géocacheurs de France, du Monde et plus si affinités !

Aujourd’hui, je vous propose une petite discussion « extrême » avec WarCat, géocacheur Alsacien parmi les premiers en France (2005), et grand amateur d’escalade et de caches T5.

Warcat, une petite présentation ?

Heuuuu !! tu peux répéter la question ?? Grand, Beau, Fort, Fort, Fort Beau.. « , ça ne coûte rien, on ne va pas se priver..  » j’oubliais, fort très beau, ou l’inverse, ou comme vous voulez.. 🙂
Trêve de plaisanteries : Olivier, géocacheur depuis début 2005, amateur de caches Extrêmes T5, et Webmaster de http://www.warcat.fr .

Qu’est-ce qui te plaît dans l’aventure T5 ?

Le dépassement de soi pour atteindre une boite, et la découverte de lieux ou de points de vue insolites et non accessibles à tous. Il y a aussi une part d’égoïsme là dedans, mais je compense en en faisant partager le plus grand nombre avec mon site Web et mes reportages photos ou vidéos « tout comme toi sur ton blog qui me fais découvrir des régions avec de superbes randos ».

Le top des caches que tu as découvertes ?

Il y en a un paquet, mais sur 6000 cela ne représente pas un gros pourcentage, il est des caches qui marquent plus que d’autres, le vrai top, la plus magique, l’inoubliable, c’est toujours ta première. Il y en a toujours une ou l’autre qui te marque vraiment, mais qui sont surclassées par d’autres par la suite, et pourtant elles sont toutes bonnes, ce n’est pas facile de faire un choix objectif et impartial.

Si une cache me plaît vraiment, je lui en attribue un point favori, et j’en ai encore plus de 500 à distribuer, le calcul est vite fait (je ne suis pas pour les points favoris de complaisance, qui cassent tout l’esprit de la chose). Ensuite je ne suis pas non plus le mètre étalon de ce qui est bon ou non, j’ai mes critères, vous avez les vôtres  😉

géocaching extrême Warcat

C’est quoi une mauvaise T5 ?

C’est comme un mauvais resto, on t’annonce du foie gras sur la carte et tu finis avec de la saucisse à tartiner, au final ouais, bon, ok on a goûté le pâté local, on ne reviendra plus.

Ta plus belle fierté en tant que poseur ?

Ma Première cache, comme tous poseurs, c’est l’œuvre de ta vie, celle ou tu veux épater les autres en faisant des machins extraordinaires que finalement tu est le seul à comprendre, « mais ça tu ne la sais pas encore », l’attente des premiers logs found ou DNF, c’est un grand moment de solitude (de nos jours, on est très vite fixé) 😉

Pourquoi WarCat et pas PeaceDog ?

L’origine de WarCat vient de ma période jeux de guerre en réseau, « PeaceDog ça fait trop Disney kids » et ça ne fait pas trop viril dans ce petit monde  :-)), malgré les années je suis toujours adepte de la console, et finalement ce pseudo de WarCat ne me colle pas si mal à la peau..!
Par définition: « Le matou n’a pas toujours bon caractère,  et ne courbe pas l’échine devant les animaux à poils durs ou à pattes molles.. », tout comme moi

Mais un chat, tu sais que ça aime grimper, mais pas trop redescendre !

Légendes urbaines !
C’est vrai que des fois on est très bien en haut, mais la cerise sur le gâteau après une belle ascension, c’est la descente en rappel, plus dure et longue a été l’ascension, plus belle sera la descente, tout se mérite en ce bas monde.

géocaching extrême Warcat

Tu nous racontes la 6000ème ?

Un petit moment de bonheur, je me suis organisé un petit week-end T5, histoire de me changer les idées, de voir autre chose, d’autres têtes, et de faire honneur aux caches d’un jeune placeur de T5 qui se fait plaisir à bricoler de belles boites sur de beaux arbres bien vivants (Machinery57 pour ne pas le citer) que j’ai rencontré lors de ma première de ses caches. Ce sont des rencontres qui sont toujours magiques, là on ne parle pas GPS ou très peu, mais surtout échange de trucs et astuces matériels Escalade et autres, mais au final nous sommes toujours Géocacheurs.

Cette 6000ème en fait est tombé sur celle-là, je ne calcule pas ce genre de chose, je ne fais pas dans le fétichisme, j’ai volontairement retardé le cap de cette 6000ème depuis plus d’un an, il arrive un moment où il faut que ça passe quand même, c’était programmé sur cette petite série sans ordre bien précis, mais finalement c’est très bien tombé.

20 mètres de bonheur plein vide en fin de journée après plusieurs autres T5 arboricoles autour des 20 mètres, ça vous tue un homme. Que du bonheur « après » 😛

La catégorie T5 couvre maintenant un domaine assez large de caches plus ou moins difficiles. On crée des caches de plus en plus extrêmes, ne faudrait-il pas étendre la notation ?

Sujet très difficile, T5 c’est tout et beaucoup de choses, à la fois, alpinisme, spéléo, arboricoles, escalade, vélo, canoë, plongée sous-marine, et j’en passe.. Chacune de ces catégories utilise un matériel qui lui est propre, c’est pour ça que pour être polyvalent dans ce domaine on charge beaucoup plus de matériel que d’autres.

Le terme T5 regroupe tellement de catégories qu’il n’est pas facile de toutes les englober dans un système de cotation spécifique. Je trouve personnellement que le système d’icônes actuellement en place est suffisamment complet pour celui qui y fait attention, et en admettant que le descriptif soit bien renseigné.

Allez, un peu de promo de ton site, lâche-toi !!!

T’as pas lu la bande annonce, mon Tofu ?? :-)) C’est encore plus simple pour la littérature  http://www.warcat.fr/a-propos.html
Ce site Web me coûte plus qu’il ne me rapporte (0€), c’est mon plaisir personnel de vous faire partager ce que j’aime. Si vous aimez, participez en ajoutant des commentaires constructifs, et reviendez-y…

géocaching extrême Warcat

Les T5 OK, mais tu fais toujours des caches « normales », donc toujours le goût du géocaching non-extrême ?

Le fait de privilégier les T5 n’enlève rien au fait que je suis toujours Géocacheur dans l’âme, s’il y a une belle rando ou de chouettes lieux à découvrir je suis toujours partant, ensuite il arrive aussi que le hasard me fasse poser les roues de  la voiture sur une boite, tant qu’à faire on ne va pas l’ignorer. « On n’est pas des animaux sauvages non plus »

Tu as même créé des caches 1/1 !!! mais que s’est-il passé ???

j’ai aussi commencé le geocaching comme tout le monde « au ras du sol », il en faut pour tous les goûts et tous les niveaux, je ne prône pas le tout T5.

La seule que j’ai en 1/1 est en plus celle qui tourne le plus et en est à plus de 600 visites, par contre comme c’est un coin très fréquenté la boite se balade très souvent à plus de 30 mètres des coordonnées, du coup coordonnées aléatoires (mauvaise pub pour un owner) !

Tu fais parti des premiers géocacheurs en France, comment as-tu vu le jeu évoluer depuis 2005 ?

Très bien au départ, 100km pour un FTF ne nous faisaient pas peur, les premiers Events en France étaient à taille humaine, on avait le temps de discuter et de trinquer avec tout le monde, par la suite on c’est sentis moins seuls, puis un peu à l’étroit, mais c’est une très bonne chose quand même, de plus on constate un net rajeunissement de la population des Géocacheurs, et ça c’est très bien pour le jeu.

Au départ le matériel était très cher, moins performant, donc moins accessible à une certaine tranche d’age. Avec l’évolution de la technologie et la démocratisation du GPS qui a poussé les prix vers le bas, le Géocaching est actuellement à la porté de toutes les bourses, « ou presque », on trouve du matériel performant à tous les prix.

Actuellement la France est encore loin de la saturation, par rapport à d’autres pays il y a encore de grosses zones vides, par contre certaines régions commence à saturer.

Et comment vois-tu le futur de notre jeu ?

Quand j’étais gamin, on disait, en l’an 2000 on aura des voitures volantes, elles sont où ?? Le futur du Géocaching, finalement ce sont les Géocacheurs qui le construiront.. Rien n’est jamais vraiment rose ni parfait, mais l’avenir n’est pas si sombre..

Merci à Warcat !

A chacun son géocaching, n’en déplaise à certains, on s’aperçoit qu’il y a de multiples façons d’en faire. Ici une facette sportive pour amateur de sensations mais nécessitant des connaissances spécifiques et du matériel adéquat. J’apprécie la passion qu’on sent entre les lignes écrites par Olivier, allez voir son site, vous y trouverez des vidéos impressionnantes.

Publicités

5 réflexions sur “Interview : Warcat, géocacheur de l’extrême

  1. Encore merci pour ce nouvel interview.
    J’ai créé récemment 3 caches « extremes » dans la région Varoise pour amorcer le mouvement et voir si il les adeptes de ce genre de caches se font plus nombreux.
    Je pense qu’il y a une demande grandissante car les gens en ont marre de faire des cache médiocres de plus en plus nombreuses malheureusement et veulent retrouver les sensations d’une chasse au trésors qui se mérite.

    Dans mes caches je mettais un lien vers le site xtreme-caching qui semble ne plus exister.Je vais désormais coller une bannière vers WarCat !!

    Une bonne continuation à Olivier (WarCat) pour son site.

    • Merci pour lui, Cyril et heureux que vous partagiez la passion des T5 !
      C’est vrai, la démocratisation du jeu fait que beaucoup de caches sont publiées, certaines médiocres, mais aussi plein de bonnes idées, créatives, ingénieuses ou sportives 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s