C:geo Android, infos et astuces

 France GeocachingRejoignez IngressCaching ! Atelier Mystery, Atelier Wherigo

Beaucoup de géocacheurs sur Android utilisent c:geo, et des questions me parviennent souvent par ici ou sur le forum. En plus des précédents posts sur cette appli (présentation et c:geo en offline), voici quelques infos et astuces tirées de la FAQ c:geo et de ma propre utilisation de cette appli très complète et gratuite.

GPS Status & Toolbox

Cette appli (téléchargeable ici) est proposée par c:geo pour utiliser sa fonction radar, mais est surtout très utile pour initialiser le pointage GPS en début de balade, avant de lancer c:geo : GPS Status permet notamment, si vous pouvez utiliser les datas de votre smartphone, de télécharger les données A-GPS sur internet, qui contiennent la table des positions des satellites (éphémérides) des prochaines heures. Ainsi, leur connaissance accélère l’initialisation du premier « fix » GPS. Ces infos A-GPS ne sont pas obligatoires et votre smartphone peut très bien se fixer sans ces données (par exemple quand on est à l’étranger sans 3G), ce sera juste un peu plus lent (jusqu’à quelques minutes au lieu de quelques secondes au mieux).

Il est aussi possible de rentrer un waypoint dans GPS status pour s’y diriger.

Stratégies de chargement de la live map

En fonction de votre besoin, il existe différents réglages possibles pour charger les caches sur la Live Map. Certaines privilégient un chargement rapide, d’autres la précision des coordonnées et des infos. Intéressant si vous vous déplacez en voiture par exemple ! Vous pouvez sélectionner la stratégie voulue sur l’écran de la Live Map en allant dans Menu->Stratégies.

  • Le plus rapide: charge uniquement des coordonnées approximatives pour les caches sans identifier le type de cache
  • Rapide: semblable à « La plus rapide » mais en identifiant le type de cache
  • Détaillée:  semblable à « Rapide » mais charge les détails des 20 caches autour de votre position
  • Dépendant de votre vitesse: passe automatiquement de « Détaillé » à « Rapide »  si vous atteignez 30km/h (stratégie par défaut)

La stratégie « Rapide » identifie seulement les caches « Traditional », « Multi », « Mystery » et « Event », les autres seront affichées avec un marqueur « ?? »

Naviguer jusqu’à une cache

Si vous êtes loin de la cache, utilisez le menu « Navigation » sur la page de la cache (ou sur un waypoint Parking) pour lancer une appli de navigation externe comme Google Navigation (voiture ou piéton), Waze, etc. Cela nécessite d’avoir le réseau 3G de votre smartphone activé au moins au calcul de l’itinéraire (sauf pour certaines applis  comme Maps & GPS Navigation de Sygic).

La boussole c:geo/Android n’étant pas toujours précise, il est souvent plus efficace d’utiliser la carte pour se déplacer vers la cache. Petit truc, appuyer sur le bouton en haut à droite (qui devient bleu) pour être toujours centré sur la carte et utilisez le zoom en fonction de la distance à la cache. Le cap donné par la flèche bleue sur la carte me semble être plus précis que celui de la boussole.

Marqueurs sur les caches de la Live Map

Afin de fournir plus d’info sur le statut d’une cache, c:geo affiche différents marqueurs sur les icônes de caches sur la carte :

  • Note personnelle non vide  ( icône crayon)
  • Coordonnées de la cache modifiées ( icône drapeau – pour les finaux de multis/mysteries)
  • Cache sauvée hors-ligne (icône disquette)
  • Log hors-ligne sauvé (smiley rouge)
  • Cache vous appartenant (étoile)
  • Cache trouvée (smiley jaune)
  • Cache désactivée (fond gris)

Waypoints et projections

Avec c:geo, il est possible d’afficher sur la carte les waypoints de plusieurs caches. Attention, ils apparaissent en fonction du niveau de zoom et de valeur indiquée dans le menu Paramètres pour les points intermédiaires. Vous pouvez également ajouter des waypoints pour une cache en allant sur la page Etapes (à gauche, glissement de doigt à droite donc !), puis « ajouter une étape » : par exemple, pour le final calculé d’une multi-cache.

Enfin, c:geo sait aussi faire des projections en rentrant dans le waypoint le cap (« relèvement ») et la distance, à partir de votre position actuelle ou des coordonnées initiales de la cache : les coordonnées du waypoint deviennent celles calculées.

Filtres de listes

Après avoir enregistré des caches dans une ou plusieurs listes hors-lignes, vous pouvez filtrer ces caches selon de nombreux critères, puis ensuite effectuer une action sur seulement les caches sélectionnées : les afficher sur la carte, les supprimer, etc.

Par exemple, filtrer sur le critère « statut : trouvée » puis supprimer ces caches enregistrées que vous avez déjà trouvées pour ne plus avoir que les caches encore non trouvées dans votre liste.

Autre exemple, vous pouvez sélectionner puis afficher les caches dont le pourcentage de favoris est supérieur à 20% : cela vous permet de vous diriger en premier vers ces caches de qualité.

Symboles à droite et à gauche dans une liste

La couleur représente la moyenne des votes effectués avec GCVote pour cette cache (un équivalent des points favoris, utilisable par les basic members, avec un bémol : on peut mettre une mauvaise note, ce qui n’est pas vraiment dans l’esprit du jeu). Vert signifie que la cache a été bien notée (> 3,5 étoiles), marron a une note moyenne (entre 2,5 et 3,5) et rouge une mauvaise notation moyenne (< 2,5 étoiles). Si la couleur est grise, la cache n’a pas été notée pour le moment.

Le nombre dans la case représente le nombre de points favoris décernés par les géocacheurs.

Un symbole apparaît quand une cache contient des Travels Bugs ou Geocoins.

Une barre verticale verte à gauche de la cache indique que vous l’avez déjà trouvée !

Pocket Query

Pour les membres premiums, il est maintenant possible de récupérer directement ses Pocket Queries créées sur geocaching.com, plutôt que de recopier un fichier GPX du PC vers le smartphone et de l’importer. Cette fonction est disponible au niveau de l’écran principal, Menu->Pocket Query avec réseau 3G connecté bien sûr.

Toutefois, pour en créer de nouvelles sur le smartphone, il faudra plutôt utiliser l’appli Pocket Query Creator.

Photo de logs

C:geo supporte désormais les logs avec photos attachées. Vous trouverez un bouton « Ajouter une image » sur la page de log en dessous du bouton pour envoyer le log, pour charger une photo existante ou en prendre une nouvelle (le chargement peut prendre un peu de temps).

Smartphones n’ayant pas de bouton Menu

Une touche existe sur la plupart des smartphones pour accéder au menu contextuel en fonction de l’écran de c:geo sur lequel vous vous trouvez. Toutefois, certains constructeurs ont implémenté d’autres solutions :

Sur les smartphones HTC (par exemple modèle One V), il faut presser et maintenir le bouton app-switch (qui permet de passer d’une application à une autre). Sur certains modèles Acer (par exemple Acer Liquid Z3), vous devez tapoter 2 fois la touche à droite.

Sur des modèles Motorola (par exemple Android Mini), il faut presser longuement le bouton « applications récentes »  ou bien activer la touche Menu dans la configuration système, en allant dans Settings (Configuration) -> Display (Affichage) -> Désactiver « Use long press for menu » : Cela affichera une touche avec 3 points à droite au dessus de vos touches physiques.

Sur le nouveau Samsung Galaxy S5, il est nécessaire de presser longuement le bouton en bas à gauche (app-switch) pour ouvrir le menu.

Liens utiles

FAQ

Manuel d’utilisation

C:geo sur twitter

C:geo sur Facebook

Github c:geo pour remonter des bugs ou des demandes.

 En espérant que vous ayez apprécié ces quelques infos supplémentaires sur cette appli qui est à mon avis une des meilleures sur Android pour le géocaching. L’appli a été portée sur Blackberry, et le code opensource est disponible pour qui veut le porter sur Iphone ou Windows Phone. En test également en ce moment, CacheSense, à suivre…

Voir aussi : Locus sur Android

 

14 réflexions sur “C:geo Android, infos et astuces

    • Bonjour
      J’ai un nokia lumia 625 il existe donc l’appli officielle mais avec laquelle les caches tradi seulement sont affichées et on a accès seulement qu’à 3 caches par jour en entier sinon il faut payer l’application. J’utilise en plus Geocaching Plus qui est une appication gratuite qui fonctionne un peu comme c:geo pour l’accès aux infos sans limites, il y a cependant pas toutes les fonctions de c:geo et c’est un manque (surtout quand on y est habituée :p )
      Mais ces 2 applis permettent de geocacher un peu quand même🙂

  1. Bonjour tof !
    Est-ce que c’est facile d’aller vers un lien affiché dans la cache avec c:geo ?
    Je pense au lien de la zone réglementée en PACA pendant l’été. Merci !

    • Salut Dom,
      oui ça ouvre un navigateur internet. Après pour ceux qui n’ont pas accès à internet (touristes étrangers par exemple), mieux vaut peut-être ajouter en plus du lien dans le descriptif les interdictions habituelles/générales sur les zones réglementées (interdit de telle à telle heure entre tel et tel mois).

  2. AnneSo
    J’ai bien trouvé Geocaching Plus gratuit et Geocaching Pro qui vous offre pour 2,99€ quelques fonctionnalités supplémentaires. Je vais tester. Merci

  3. Pour naviguer avec c:geo, j’utilise la fonction Navigation de Google Maps puis la carte OSM live, qui en général est plus précise que la carte Google pour la marche à pied.
    Merci pour les astuces en tout cas, car c’est assez obscurs au niveau des graphismes je trouve…
    Après, j’ai aussi acheté l’appli officielle, qui ne marche pas trop mal quand c:geo est en rade, en complément quoi🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s