Cartographie des géocacheurs – résultat du sondage

Forum France Géocaching

Buongiorno les géocacheurs en folie ! Vous avez été très nombreux à répondre aux questions sur le géocaching il y a 2 semaines, entre 200 et 400 réponses selon les questions ! Impressionnant.

Les réponses ont été données par des géocacheurs francophones, principalement France, Belgique, Québec, Suisse… peut-être les anglox-saxons ont-ils le même avis, mais je ne tirerai pas de conclusions hâtives !

Plusieurs personnes m’ont indiqué à juste titre que, parfois, les questions auraient mérité de comporter des choix moins binaires, ou des sous-choix. Je suis plutôt d’accord, on a envie de préciser nos réponses, et en même temps, trop de choix nuisent parfois à la lisibilité du résultats, pas facile donc…

Bien entendu, il faut prendre tout cela avec des pincettes et avec humour

Plutôt masculins

C’est le premier constat de cette petite enquête, ce sont 78% d’hommes qui ont répondu aux questions. Je précise bien « qui ont répondu aux questions », car il n’y a pas forcément 78% d’hommes dans le géocaching : on peut recouper avec les pourcentages de « qui géocache avec qui » pour s’apercevoir qu’il n’y a que 30% de personnes qui géocachent seules (dont en moyenne 78% d’hommes, soit  23% sur l’ensemble). Mais quand même, il semble bien que l’activité soit plutôt initiée par la gente masculine (n’y voyez là aucun machisme ni prétention, je préférerais un équilibre ).

Comme l’explique très bien un livre de Patrick Schmoll sur les Chouetteurs (« Chasseurs de trésors : Socio-ethnographie d’une communauté virtuelle », chez Néothèque), les femmes sont plutôt accompagnatrices de leur conjoint, tout en aimant ce loisir ! Il développe un chapitre à ce sujet, sur le côté « compétition », confrontation des mâles pour en développer une hiérarchie, transposé sur un terrain de jeu.

Il explique également qu’à notre époque, il n’y a plus de nouveaux territoires à découvrir et que le géocaching permet de s’évader et « conquérir » de nouveaux espaces, à la façon des anciens explorateurs. Les cyber-communautés sont d’ailleurs souvent à majorité masculine. Informaticiens, geeks, ou tout simplement férus de technologie.

Attention à ne pas généraliser, je connais des géocacheuses seules ou accompagnées d’un conjoint qui « suit » !

Plutôt accompagnés

Heureusement, pour contredire un peu la tendance précédente, on confirme ici que le géocaching se pratique de plusieurs façons relativement égales : seul ou avec son conjoint, puis ses enfants, des proches ou des amis. C’est un loisir qu’on partage, et un jeu transgénérationnel ! Rien de plus sympa de partager la chasse au trésor avec des enfants ou des proches.

Plutôt jeunes adultes

Environ un tiers (31%) des géocacheurs ayant répondu ont 30-39 ans ! Et juste derrière les 40-49 ans à 26%… une forte proportion vis à vis de la répartition moyenne des âges en France par exemple. Cette répartition s’apparenterait plus aux pourcentages de jeunes actifs, aisés avec la technologie et internet, probablement aussi randonneurs (les 50-59 sont très bien représentés) ? A l’inverse, 2% de moins de 20 ans ! On peut là supposer que ce sont plutôt les parents qui ont répondu au questionnaire, et peu d’ados.

Plutôt GPS de rando, mais pas pour longtemps ?

Une courte majorité pour les GPS de rando (52%) mais qui reste l’outil principal de géocacheurs, cela peut confirmer la proportion de randonneurs parmi nous ! Pratique, résistant et à forte autonomie, le GPS de rando est une valeur sûre. Derrière, 38% de smartphones GPS, chiffre qui doit progresser ces derniers temps, vu que cet équipement se démocratise (et d’ailleurs GARMIN prévoit une baisse de 20% de ses ventes en 2013). Appareils polyvalents et dotés d’applications dédiées géocaching, bien que moins résistants et de plus faible batterie que les GPS dédiés, les derniers smartphones commencent à intégrer une puce GLONASS complémentaire.

Plutôt nature

2/3 nature, 1/3 citadin, le côté nature est largement majoritaire même si 1/3 géocachent en ville (curiosités urbaines, lieux insolites…). La population en général est plutôt urbaine, par conséquent on visite aussi les plus proches géocaches (ainsi que les autres villes, les géocaches urbaines étant facilement accessibles). Le géocaching en campagne, forêt et montagne reste le plus agréable et les spots pour placer une cache nombreux !

Plutôt placeurs et chercheurs

A un très fort pourcentage (82%), le géocacheur cherche et place, il donne et reçoit… c’est une bonne chose que « l’échange de bons procédés » soit une coutume de ce jeu, ce ne sont pas toujours les mêmes qui créent et maintiennent des caches pour les autres. Et à l’inverse, placer des caches sans avoir l’expérience d’un avoir trouvé n’est pas recommandé non plus…

La notion de karma qu’on retrouve par exemple sur Project-GC est intéressante : ratio du nombre de logs reçus sur vos caches sur votre propre nombre de found-it ! Un ratio de 1 correspond au fait que vous avez logué autant de caches que d’autres ont logué vos caches : vous avez éprouvé du plaisir sur une cache et un autre a éprouvé du plaisir sur une de vos caches (hou la du plaisir, on est proche du « Karma-Sutra », là !). La karma sur le nombre de favoris serait encore plus intéressante car un log n’est pas toujours synonyme de plaisir…

Plutôt outillés

70% utilisent un outil de préparation comme les Pocket Queries, GSAK, MyGeocachingManager,… la tendance est donc plutôt de préparer ses sorties, choisir un ensemble de caches dans une région, filtrer seulement certains types, certaines notations de difficulté ou terrain, ou retenir celles qui ont le plus de points favoris…

Plutôt bavards

Les géocacheurs échangent sur leur passion à 89% ! Cela rejoint le fait que 70% en font déjà en famille ou avec des amis. Et de toute façon, quand le virus est inoculé, tellement difficile de ne pas en parler, de ne pas partager tous les bons moments passés…

Plutôt libres !

Préférence quasi-unanime (90%) pour géocacher sans contraintes autre que celles du site geocaching.com. Le géocaching reste symbole de liberté totale, aucun doute là-dessus ! Quand même pas loin de 10% aiment le cadre associatif, permettant de se regrouper, d’organiser des événements en lien avec leur ville par exemple et avec les assurances nécessaires.

Plutôt FTF

68% de oui, je serais tenté de dire « seulement », mais quand même 1/3 des personnes se sentent moins en mode « défi » que les autres. Pourquoi pas !

Plutôt sportifs

A peu près la même proportion, 2/3 des géocacheurs en tentent, alors que l’autre tiers préfère le géocaching « tranquille ». Ces deux démarches sont tout à fait complémentaires, le géocaching permet l’un ou l’autre, sans hiérarchie, sans jugements de valeur.

Plutôt amateurs de mystery caches

71% des géocacheurs aiment les mystery caches, un complément sympathique aux caches traditionnelles. Les autres passent leur chemin, la diversité est clairement un aspect important de ce jeu !

Plutôt amateur d’events

71% aiment y participer, échanger avec d’autres, faire connaissance. A l’inverse, quand même 29% de géocacheurs n’aiment pas : ce serait en partie l’envie de géocacher en liberté et pas dans un certain cadre, de découvrir des caches sans courir le risque d’être dans un groupe de 10 ou 20, le besoin d’anonymat…

Plutôt statistiques et badges

72% aiment ça, c’est une des façons de géocacher, à regarder les chiffres pour se fixer de nouveaux petits défis amicaux. On retrouve toujours la même proportion de gens qui n’aiment pas, est-ce les même que pour les FTF, les caches sportives,…?

Plutôt Groundspeak

Quasi-unanimes à 89%, Groundspeak a le quasi-monopole, malgré certaines critiques récurrentes ;) Pas étonnant vu que la base de caches est la plus importante vis à vis d’autres sites comme OpenCaching. Toutefois, je pensais qu’il y avait pas mal de cisteurs parmi nous… peut-être qu’on ne se mélange pas tant que cela ;-)

Voila pour les résultats de cette enquête sans prétention, il y a sûrement d’autres conclusions à en tirer : N’hésitez pas à en faire votre propre analyse dans les commentaires !

Voir aussi : Vos types de géocaches préférées, Géocacher, et vous ? Sondage sur les events.

About these ads

Mots-clés : , , , ,

About TofLaBeuze

Géocaching !

6 responses to “Cartographie des géocacheurs – résultat du sondage”

  1. didine67 says :

    ça c’est du boulot quand même, un grand merci pour ce sondage ;-)
    je souris en voyant le résultat sur la tranche d’âge car je me souviens quand mon frère est venu spécialement à Strasbourg pour l’évent du 12.12.12, il a constaté que la tranche d’âge était plutôt du côté retraité que plus jeune (je parle pour Strasbourg bien sûr) mais aussi on va dire en fonction de ceux qui étaient alors présent, mais lui ayant participé à quelques évents forcément ;-)

    • toflabeuze says :

      Pas de souci, Didine, tant que j’aime, je fais ;-)
      Il y a en effet pas mal de géocacheurs âgés, je pense que cela se recoupe pas mal avec la plaisir de la randonnée qui n’est pas trop en vogue chez les plus jeunes (sans généraliser, surtout).

  2. Stas says :

    jeune ou moins jeune, tout le monde peut se retrouver, il y a le choix.
    une petite préparation avant de partir s’impose biensur.
    personnellement je trouve un peut bête de prendre son geomobile pour uniquement aller logger en vitesse afin de gonfer les statistiques, cela doit etre l’occasion de découvrir des endroits qu’on n’a jamais pensé d’y voir, sortir dehors, se détendre

  3. Nam says :

    Très sympa ce sondage car si la population des répondants n’est pas forcément représentative, le nombre élevé de participants permet quand même d’obtenir des résultats « consistants » ;-).

    Je retiens par exemple l’âge « canonique » ;-) et le type d’équipement (GPS de rando) de la majorité des Geocacheurs répondants. Ca va finalement de pair avec (même si la question n’était pas posée) la proportion très élevée de membres premium que je constate, avec beaucoup de surprise, sur les logs de mes caches !

    Bref le GéoCaching est une activité de gens « installés » et assez aisés … c’est à rebours de l’idée que je m’étais faite du Géocacheur que j’imaginais plutôt comme un jeune geek pratiquant en ville lors de sorties entre copains.

    Un GRAND MERCI Tof !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 955 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :