Locus, logiciel Android de géocaching

France Geocaching

Nouveau site France Geocaching : ressources, aides, conseils et forum !

Dobry Den comme disent les géocacheurs tchèques aux passionnés de latitude et de longitude !

Je vous avais parlé du logiciel c:geo qui permet de géocacher sous Android, et de son lien avec Locus pour bénéficier d’une cartographie variée et offline. Une autre variante possible est d’utiliser complètement Locus et son add-on Geocaching4Locus  tous deux disponibles sur le Google Market.

Locus est à la base une application de « navigation de tourisme multi-fonctions » dixit la page de téléchargement : un grand panel de cartes disponibles, des fonctions pour enregistrer sa trace, gérer des POI (points of interest), etc. Son extension géocaching permet de charger des geocaches proches, de les filtrer, les enregistrer en base, et même de bénéficier d’une carte en temps réel comme c:geo !

Paramètres

Dans Menu > Paramètres > Géocaching, on trouve des options intéressantes que j’ai personnellement cochées :

  • Afficher les informations complémentaires
  • Charger les images automatiquement
  • Charger (et afficher) les waypoints automatiquement

Ensuite dans Menu > Fonctions > Geocaching4Locus > Preferences, il est tout d’abord nécessaire de faire un « log in » sur son compte geocaching.com pour profiter de toutes les fonctions.

Il est ensuite possible de paramétrer entre autres :

  • les filtres des caches affichées par type, taille, difficulté, terrain, déjà trouvées, désactivées…
  • l’activation de la Live Map par défaut
  • le chargement de toutes les infos de la cache ou seulement les données basiques (en fonction de la qualité du réseau par exemple)
  • le nombre de caches à télécharger et le nombre de logs par cache

C:geo offre quelques fonctions supplémentaires (connexions à GCVote, Go4Cache, Twitter…).

Geocaching4Locus

Live Map

La carte des caches en temps réel est activable/désactivable rapidement en cliquant sur Menu > Fonctions > Geocaching4Locus > Live Map. La Live Map de Locus est peut-être un peu moins rapide que celle de c:geo mais affiche facilement les caches autour de votre position GPS. Il est ensuite possible de se diriger vers une cache en suivant les chemins. Fonction que j’apprécie (qui n’existe pas sur c:geo), mettre le curseur  sur une cache affiche la distance de votre position GPS à cette cache (en ligne droite).

Autre possibilité, cliquer sur une cache pour obtenir son nom, sa taille, et un menu contextuel.

Important, cliquez sur le bouton « satellite » en haut de l’écran pour afficher votre position GPS !

géocaching LocusGéocaching Locus

Naviguer jusqu’à la cache

Cliquer sur une cache donne accès à plusieurs boutons, le premier étant le lien officiel vers la cache : il est intéressant de lancer c:geo ou un navigateur internet pour ouvrir ce lien, car on accède aux photos spoilers qui ne sont pas disponibles sous Locus !

En bas de l’onglet, les boutons de gauche à droite sont les suivants :

  • Enregistrer la cache dans la base offline (le bouton « + » n’apparait pas si déjà enregistrée)
  • Informations détaillées de la cache
  • Afficher la cache sur la carte
  • Naviguer vers la cache (boussole, navigation en ligne droite ou navigation Locus type Google Navigation)
  • Edition de la cache (modifier, masquer, copier, exporter, supprimer)
  • modules complémentaires (mettre à jour la cache, caches proches, Street view, Radar…)

Géocaching Locus

Cliquez sur les infos détaillées de la géocache (icône petite boite), plusieurs onglets s’affichent avec notamment les attributs, la description, les logs et les TB/geocoins présents.

En dessous, une autre série de boutons :

  • afficher le hint (indice)
  • afficher les waypoints ou ajouter des  points personnels (votre position GPS, celle de votre voiture…)
  • Naviguer vers la cache (même menu que le raccourci dispo dès qu’on clique sur la cache)
  • Loguer la cache (en live si réseau disponible ou stockée offline)
  • Note personnelle sur la cache

Géocaching Locus

Le gros manque pour le moment, c’est l’éventuelle photo spoiler : obligé d’aller sur le site internet ou sur c:geo pour la visualiser.

Ajout du 21 octobre 2012 : Suite aux conseils avisés de Papy-42 et Zdeubeu, il est donc possible de charger les spoilers :

  • soit avec le logiciel Spoiler Sync qui charge les photos sur votre ordi, qu’il faut ensuite copier sous un répertoire /sd_card/external_sd/Locus/data/Geocaching sur votre smartphone
  • soit avec la version Locus Pro, lancer la fonction « GC hors ligneniser »

Stockage offline des caches et de la carto

On l’a vu plus haut, on peut facilement enregistrer une cache dans la base de données Locus.  Autre possibilité, allez dans Menu > Fonctions > Geocaching4Locus > Nearest pour charger en base les caches les plus proches (configurable dans Menu > Fonctions > Geocaching4Locus > Preferences).

Géocaching Locus

On accède à la base en cliquant au niveau de l’écran principal affichant la carte, sur le bouton en haut à droite de l’icône carte. D’ici on peut également importer un fichier GPX dans une des listes existantes, ou exporter un GPX.

Cliquer sur une liste donne accès à ses caches stockées et à des fonctions élaborées de tri, filtres, copie, déplacement…

Géocaching Locus

La cartographie, gros point fort de Locus,  est accessible de l’écran principal (en haut à droite). Tous les types de cartes disponibles sont sélectionnables, et un bouton de téléchargement en haut de la page permet de télécharger la carte actuelle, ou en sélectionnant la zone souhaitée. Attention, toutes les cartos ne sont pas téléchargeables, elles sont parfois en volume limité ou payantes.

Autres fonctions

Locus offre beaucoup d’autres fonctions, comme enregistrer et suivre au GPS un trajet prédéfini, navigation piéton, cycliste et routier… Je conseille vivement, en complément de ce mini-tuto géocaching, le tutoriel général en français, très clair et très bien documenté,  sur le site d’AndroTools.

Une des autres forces et de disposer de plusieurs add-on sur le Google Market en plus de Geocaching4Locus, comme « Map Tweak » pour obtenir plus de types de cartes ou « GSAK database ».

Conclusion

Mis à part le problème des photos spoilers, j’utilise de plus en plus pour géocacher, notamment en randonnée quand il est nécessaire d’avoir des cartes précises. J’ai toujours c:geo quand je n’ai pas besoin d’une carte spécifique, par exemple en ville et avec un accès au réseau 3G. Mais le besoin s’en fait moins sentir au fur et à mesure que Locus fait évoluer ses fonctions géocaching.

Bref, un très outil de navigation GPS multi-fonctions, y compris pour les géocacheurs !

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires 🙂

Voir aussi c:geo sous Android, logiciels de statistiques géocaching, scripts Greasemonkey pour géocacheurs.

(source photos : Google Market)

34 réflexions sur “Locus, logiciel Android de géocaching

  1. J’utilise Locus comme principale application, et c:geo en secours. C’est une excellente appli !

    Généralement, je n’utilise pas l’addon Geocaching4Locus, mais simplement l’appli de base, avec la carto vectorielle préchargée et les pocket query que l’on importe en live.

    Pour préparer un déplacement à l’étranger (=pas de 3G), à moins qu’il y ait quelque chose que j’ai raté dans c:geo, Locus est la seule solution.

    Merci pour l’article !

    • Je suis d’accord avec toi. Il y a un truc possible en offline avec c:geo (si tu es premium), c’est de télécharger les cartes statiques (de différents zooms) en même temps que la cache. Mais cela reste moins pratique qu’une carte générale.

      • J’utilise Cgeo avec les cartes « offline » générales (OSM) qui sont assez précises.
        Vous pouvez les télécharger sur le site http://download.mapsforge.org/maps/ .
        Les fichiers doivent être copiés dans un répertoire défini dans l’écran paramètre de C:geo, section « Source des cartes ».

        Depuis la dernière version de C:geo, on peut même directement changer de carte sans passer par l’écran paramétrage. C’est très pratique, surtout pour ceux qui habitent comme moi aux 3 frontières Belgique, Luxembourg et France.

        Ceci dit, je vais essayer aussi Locus.

  2. Une des points forts de Locus est de permettre l’utilisation de séries de tuiles générées par ailleurs (à partir de sites web par exemple pour l’Espagne ou de cartes scannées par exemple les TOP25 IGN ).

  3. Merci pour cet excellent tuto. Je débute avec un smartphone galaxy note en complément de l’Oregon 450. J’ai suivi pas à pas vos explications et comprend beaucoup plus.

  4. Salut, Geocaching4Locus ne fonctionne plus pour les membres « basic » (3 caches max à charger) alors qu’avant on pouvait en charger jusqu’à 200 (merci les mises à jour..) Connaissez-vous un autre moyen de charger une liste de cache dans locuspro (version payante)?

    • Hello, ce n’est probablement pas un problème de mise à jour, mais une restriction imposée par Groundspeak. Tu peux peut-être utiliser c:geo seul pour le remplacer, ou exporter une liste de caches de c:geo vers Locus, ou utiliser GC Tour sur PC pour créer un fichier GPX à importer dans Locus.

      • j arrive finalement à charger les caches avec les infos de base. En combinant avec cgeo ça se passe bien. Merci pour ta réponse .

  5. Hello
    Comment faire pour avoir plus de 5 journaux de logs dans locus Pro??? Je récupère les caches en mode wifi pour travailler ensuite en hors ligne.
    (C:geo le fait très bien, lui!!!)

  6. Ok, merci Tof, je n’avais pas vu les paramètres de Geocaching4Locus !!! j’avais paramétrer le nombre (illimité) dans les paramètres de Locus simplement….
    Par contre limité à 30, mais déjà largement suffisant, il me semble…

  7. Salut Tof, voici mon soucis. J’ai tout bien lu, ai installé Spoiler Sync, réussi à récupérer sur mon PC les spoilers, mais impossible de trouver le répertoire « LOCUS » dans l’arborescence de ma tablette via le PC …??
    Du coup, je ne peux y déverser mes spoilers.
    N’aurais-tu pas une petite astuce de derrière les fagots pour cela?
    D’avance merci.

    • Salut Arno !
      Sur mon smartphone, Locus se cache dans (sd_card)/external_sd/Locus, il semble s’installer par défaut sur la carte externe. Il faut ensuite recopier les photos comme indiqué dans l’article, dans /sd_card/external_sd/Locus/data/Geocaching .

      • Hé bé voilàààà …. encore un coup du Maître TofLaBeuze!! 🙂
        Un grand merci à toi, même si je suis surtout dépendant de mon PC qui me montre, ou pas, le dossier adéquat 😉
        A très bientôt de te revoir à un Event ou sur le terrain!

  8. Merci à toi pour ce bon travail qui va me donner envie d’en savoir plus sur ce logiciel, et de l’utiliser pour mes chasses au trésor. Mais vu que cet article est très complet, je peux déjà me lancer. Merci aussi pour ta réponse dans le forum de geocaching, j’ai pu trouver la solution à mon problème !

  9. Merci pour la description de l’utilisation de l’appli. Cependant je me heurte à un problème. J’utilise très facilement l’appli cgeo sur mon smartphone en mode horsligne grâce aux cartes horsligne. Depuis que je suis membre premium et que j’ai découvert l’utilité des Pocket query, aller en vacances dans une région n’est plus qu’une formalité pour le téléchargement des caches. Toutefois en cherchant une alternative au manque de cartes offline dans certains pays que je serai amené à visiter d’ici 2mois, je me suis intéressé à cette appli. Il n’y a pas, apparemment, la possibilité de télécharger les Pocket Query et pour l’utilisation de l’appli je ne mérite absolument pas le mode offline.
    merci de ton aide

  10. J’ai réussi, OUF!! Au bout de pratiquement 2 heures [:(]
    En bouclant entre les infos de ton forum et celui androtools, j’ai fini par y arriver après avoir désinstaller l’application et la réinstaller.
    En fait je suis tellement habitué à l’application cgeo que le changement est difficile. [;)]
    Je dois partir à Bahrein et abu dhabi mais les cartes ne sont pas disponible avec mapsforge donc je cherche autre chose. J’ai réussi à installer les pocket query en passant par « l’onglet donnée »
    Merci pour les explications.
    J’ai essayé de jongler entre les indications de ce tuto et mon écran car depuis la version a évolué et parfois les noms changent un peu et les icones aussi mais dans l’ensemble c’est un super boulot, félicitations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s